ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Tout sur les lecteurs CD & Amplificateurs (SKjo, Kjo et Kjette), et les enceintes (MD3, MD2 et MD1), "Tour de France"
Avatar du membre
tite931
Membre senior
Messages : 1911
Enregistré le : 13 mars 2010, 10:40
Localisation : 93 Gagny et 35

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Messagepar tite931 » 12 juin 2019, 16:27

naim21 a écrit :Eddy a bâti ses MD en intégrant la liaison NACA5 dans son équation.
Et ça s'entend clairement.

Naim a mis au point le Naca5 en utilisant toujours une même longueur précise durant les nombreux tests qu'ils ont dû effectuer.
La différence à l'écoute entre 3,50m et 10m de Naca5 me semble assez importante et le choix entre ses longueurs peut-être capital pour obtenir le bon équilibre du système. Je pense que c'est ainsi une composante importante de la mise en œuvre.

Personnellement, je n'aime pas le son du Naca5 en 3,50m alors qu'en 10m je le trouve bien mieux équilibré et curieusement se rapprochant de l'équilibre du Naca4 de longueur plus courte.

Tu utilises quelle longueur de Naca5 ? et je me demandais aussi quelle longueur Eddy utilisait pour faire la mise au point de ses MD ?
CDX - 32.5 - 140cb - Naca4 - Intro
Avatar du membre
jUbO
Membre minime
Messages : 133
Enregistré le : 05 sept. 2015, 13:14
Localisation : Besançon
Contact :

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Messagepar jUbO » 12 juin 2019, 16:52

C'est clair que la longueur du naca 5 joue beaucoup sur le rendu. J'avais essayé comme toi des 10m pendant quelques semaines qui m'ont convaincu, mais après avoir acquis des 3,5m j'avais été un peu déçu.
Bon c'est pas non plus le jour et la nuit, je les ai encore.
Avatar du membre
naim21
Membre junior
Messages : 997
Enregistré le : 14 janv. 2006, 11:02

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Messagepar naim21 » 12 juin 2019, 19:05

Bonsoir à vous,

Notre fin de printemps étant ce qu'elle est, j'ai passé plus de temps en compagnie des MD que la saison ne me laissait l'imaginer.

Un petit point d'étape après quelques heures passées en compagnie de mes nouveaux "objets sonores".
Du fait de mes conditions TRÈS particulières d'écoute, j'ai demandé à Eddy de faire évoluer mes MD selon un cahier des charges personnel très précis.

Je m'explique afin de dissiper tout doute ou malentendu (pas facile, un tel mot à propos de système audio...).
Pour rappel, j'écoute (comme j'écoutais mon DMS) dans une pièce de 7,5m2, traitée acoustiquement, sol et murs en béton. La pièce est ouverte derrière moi. Le tout dans le sous-sol d'une maison, par souci d’émergence. Le niveau d'hygrométrie est maitrisé et le tout est climatisé à la demande.
Situé à 1,80m des HP, le local étant donc amorti, je suis en écoute sans compromis, ni avec la musique, ni avec le matériel.
Un vrai raccourci pour les émotions, techniques ou musicales.
De plus, par habitude (c'est pas bien, n'est-ce pas?), j'écoute à des niveaux sonores plus élevés que bon nombre de personnes. Une pièce dédiée et peu d'émergence offrent cette possibilité. Eddy a lui même été surpris (inquiet?) par mes écoutes.
Pour les sources sonores, pas de changement. Un PC dédié avec LINX E22, un préamplificateur sous forme de table de mixage professionnelle REVOX C279 entièrement rénovée, un amplificateur 250CB recapé. Je connais donc bien ce qui est en amont des MD puisque m'ayant accompagné de longues heures avec mon DMS.

J'ai donc demandé à Eddy de remettre, encore une fois, son ouvrage sur le métier. Mon écoute "en close-up", et parfois à niveau sonore élevé, m'a conduit à demander une modification de la restitution globale.
L'enveloppe sonore, identique à celle de la MD1 écoutée par quelques uns d'entre vous il y a quelques mois en région parisienne, s'est avérée inadaptée pour mon usage personnel, notamment lors de nombreuses heures d'écoute successives.
Eddy, avec toute sa bienveillance et son humilité habituelles, m'a écouté... et entendu.
Nos longs échanges, nécessaires afin de bien définir ce que j'attendais, lui ont permis de "mettre en équation" ce que j'attendais des MD en termes de "mise de musique".
Au final, nous avons convenu, Eddy et moi, de donner le doux nom de "11H" à la version de MD en place dans mon antre.
La restitution dont je dispose répond à mes attentes d'écoute de proximité.
Le caractère de la MD est toujours là, tout comme son grave, réellement abyssal.
Sans omettre la disponibilité, tant en termes de dynamique que de pression acoustique, assez inédite pour une deux voies, équipée d'un "simple" huit pouces.
La gestion des silences (les Temps, n'est-ce pas, Eddy ?) est restée de mise et participe pleinement à la "sensibilité" de la restitution.

Eddy, après avoir "résolu LA quadrature de MON cercle", nous réservait encore une "Petite" surprise"... en ménageant ses effets!
Les moyens mis en œuvre pour atteindre mon objectif initial sur mes MD3 (11H donc, pour les "intimes") l'avaient aussi été sur la cadette, la "Petite" MD1.
Les deux sœurs ayant quelques points communs, la MD1-11H a ensuite montré que l'adjectif "Petite" n'était vraiment pas pour elle.
Elles sont sœurs, point à la ligne.
Et, malgré la différence de gabarit, les deux ont bien les pieds sur terre.

Alors, pour rire, j'ai branché les MD1 sur le canal A d'un ampli vintage (je viens d’en voir un sur le NET au prix astronomique de 11,5€+25€ de FDP) avec du NACA0 (vous lisez bien. Pure invention de ma part mais l'esprit, bien avant l'heure, des câbles de ce type). Puissance de la bête de 30watts RMS de l'époque...
Mais pas que!
Sur le canal B, j'ai branché, avec des câbles identiques, un DMS de 1983 (filtres FALCON internes).
Une source au-dessous (ce n'est pas une faute de frappe) de tout soupçon (sortie casque d'un vieux portable DELL de 2007 relié à mon réseau domestique pour avoir les mêmes fichiers).
ON, PLAY! Et devinez...
Bon, d'accord, source pourrie, ampli du même métal, mais tout le monde à la même enseigne.
Au final, des offres musicales bien différentes. Pensez, 6 HP, une ligne acoustique en isobarique versus un 8 pouces et son tweeter!
Mais la MD1 s'en est bien tirée, pas ridicule pour deux ronds.

Ayant un sens aiguë de la plaisanterie, j'ai alors proposé de mettre les MD1 dans le local des MD3.
Eddy a dit "Banco" (quel sens de la plaisanterie).
On installe les "petites" devant les "grandes".
On masque les HP qui sont inutilisés.
Et en avant la musique!!!
Édith, Eddy et moi sommes alors restés interloqués par ce que la MD1 nous proposait.
Écoutant exactement comme avec les 3 (-10dB en master de la C279), Eddy était très inquiet de ce que je demandais aux 1.
Aucun souci: j'en demande, elles donnent. Et pas qu'un peu. Diaboliques de précision et sans une once d’agressivité. Un grave sorti d'où? On ne sait pas. Mais un sacré grave pour des "boites" pareilles.
Au point que mon épouse et moi nous sommes sincèrement posé la question après cette écoute;
"Les MD1 n'auraient-elles pas leur place ici? Et en plus, elles sont plus faciles à loger".

Et là, Eddy prend la parole: "Pour tout vous dire, la version 11H m'a offert une variable dont je ne disposais pas avant. En fait, la MD1 que l'on a écouté est la variante 13H (une histoire de temps... toujours les temps. Mais, dès lors qu'ils sont bons!). Si tu veux, Bruno, on passe les 3 en version 13H".
Il était tard.
Tenant par ailleurs à me familiariser avec mes MD3-11H, rendez-vous a été pris dans un futur pas trop lointain pour tester cette infime variante 13H.... le temps pour moi de déjà bien en mémoriser les nuances. Sachant que les niveaux seront les mêmes, l'écoute comparative n'en sera que plus aisée. Le prochain, et dernier, chapitre est donc à venir.

Je dispose maintenant d'objets sonores "taillés sur mesure".
Je ne peux, encore une fois, que remercier Eddy de son écoute et de sa disponibilité.
Nos chaines nous trompent!
Et alors?
Fermons les yeux...
Et écoutons.
Avatar du membre
naim21
Membre junior
Messages : 997
Enregistré le : 14 janv. 2006, 11:02

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Messagepar naim21 » 12 juin 2019, 19:07

tite931 a écrit :
naim21 a écrit :Eddy a bâti ses MD en intégrant la liaison NACA5 dans son équation.
Et ça s'entend clairement.

Naim a mis au point le Naca5 en utilisant toujours une même longueur précise durant les nombreux tests qu'ils ont dû effectuer.
La différence à l'écoute entre 3,50m et 10m de Naca5 me semble assez importante et le choix entre ses longueurs peut-être capital pour obtenir le bon équilibre du système. Je pense que c'est ainsi une composante importante de la mise en œuvre.

Personnellement, je n'aime pas le son du Naca5 en 3,50m alors qu'en 10m je le trouve bien mieux équilibré et curieusement se rapprochant de l'équilibre du Naca4 de longueur plus courte.

Tu utilises quelle longueur de Naca5 ? et je me demandais aussi quelle longueur Eddy utilisait pour faire la mise au point de ses MD ?


J'utilise le "minimum syndical": 3,5mètres. Liaisons réalisées par Eddy pour ses enceintes.
Nos chaines nous trompent!
Et alors?
Fermons les yeux...
Et écoutons.
Avatar du membre
tite931
Membre senior
Messages : 1911
Enregistré le : 13 mars 2010, 10:40
Localisation : 93 Gagny et 35

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Messagepar tite931 » 13 juin 2019, 08:38

jUbO a écrit :C'est clair que la longueur du naca 5 joue beaucoup sur le rendu. J'avais essayé comme toi des 10m pendant quelques semaines qui m'ont convaincu, mais après avoir acquis des 3,5m j'avais été un peu déçu.
Bon c'est pas non plus le jour et la nuit, je les ai encore.

Je ne sais pas trop comment il faut comprendre le terme " c'est pas non plus le jour et la nuit " mais pour moi, quand je fais la mise en œuvre de mon système, il ne suffit pas que j'entende des différences flagrantes pour me dire c'est mieux ou pas.
Un petit déséquilibre peut grandement me gâcher l'écoute, sur une sonate de violoncelle et piano par exemple, au point de ne pas arriver à saisir l'interprétation de la partition par les musiciens ; c'est essentiel à mes oreilles et suffisamment subtil pour que j'en tienne compte.
Je pense que le Naca peut aussi être responsable d'un déséquilibre si son installation n'est pas complètement étudiée.
CDX - 32.5 - 140cb - Naca4 - Intro
Avatar du membre
ikoun
Membre vétéran
Messages : 3752
Enregistré le : 24 mai 2007, 09:33
Localisation : Belgique

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Messagepar ikoun » 13 juin 2019, 09:42

jUbO a écrit :C'est clair que la longueur du naca 5 joue beaucoup sur le rendu. J'avais essayé comme toi des 10m pendant quelques semaines qui m'ont convaincu, mais après avoir acquis des 3,5m j'avais été un peu déçu.
Bon c'est pas non plus le jour et la nuit, je les ai encore.

J'ai eu des 3,5m aussi et je suis passé à des 8 m il y a déjà pas mal de temps. La longueur permet d'apporter une certaine "paix" et un son moins "pointu"... Pour moi un "must" à part que le prix du NACA a énormément augmenté ces dernières années 8|
<:)
Coluche : "Quand on voit ce qu'on voit, puis qu'on entend ce qu'on entend...ben on a raison de penser ce qu'on pense."
Ba Ba Baaa Ba Ba Na Naaaa
Avatar du membre
jUbO
Membre minime
Messages : 133
Enregistré le : 05 sept. 2015, 13:14
Localisation : Besançon
Contact :

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Messagepar jUbO » 13 juin 2019, 10:47

Je n'ai jamais eu les deux longueurs pour comparaison en même temps, j'avais acquis les 3,5m deux mois après avoir rendu les 10m.
Mon "jour et la nuit" était un peu rapide, pardonnez-moi.
L'upgrade reste pour moi certaine mais secondaire vues la rareté de l'occasion (donc le prix du neuf) des grandes longueurs et la place prise au sol quand son système est dans la pièce à vivre familiale. Si j'en vois passer à un prix raisonnable je les prendrai, c'est sûr
Avatar du membre
naim21
Membre junior
Messages : 997
Enregistré le : 14 janv. 2006, 11:02

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Messagepar naim21 » 14 juin 2019, 20:35

Bonsoir à toutes et tous

Un ami est venu faire un tour à la maison.
Le même qui me disait, depuis des années, qu'il conviendrait de "me priver de mon DMS"... (si, si, c'est un ami), si impressionnant pour lui.
Par boutade, je lui ai répondu que je l'avais (enfin) écouté et m'en étais "privé... pour autre chose".

Il a alors fait connaissance avec les MD3 installées en lieu et place de mes BRICKS.
Si le changement visuel a été immédiatement remarqué, le changement sonore l'aura été aussi, du moins après un petit laps de temps.

Sa conclusion, quelques morceaux parfaitement connus plus tard, tient en ces mots:
"Je n'ai jamais entendu des enceintes acoustiques offrir tout ça!
Tes MD3 m'embarquent dans un autre monde.
Je n'avais jamais compris Vincent Peirani, Michael Wollny ou Helge Lien comme ça.
Quant aux voix, j'en perds la mienne!
Et l'orgue de Jean Guillou, et la basse de Jean-Pierre, oh pardon, Marcus Miller et Paolo Fresu, et... ".

Le repas a permis de faire "Pause", déjeuner.
Les écoutes de l'après-midi ont appelé d'autres commentaires, encore, tous marqués par sa sensation de "musique et rien d'autre".
Plus questions de grave, médium, aiguë, machin, bidule à se poser, me dit-il.
Il y a tant d'informations sur ces enregistrements que je connais par cœur... mais que je n'ai pas entendues avant.
Pour le rassurer, et le rasséréner, je lui ai dit que c'était pareil pour moi.

Confier son ouïe à des MD n'est pas sans conséquences, tout comme revenir de "l'autre monde" dans lequel elles nous ont embarqué.
Sachant mes DMS réservés, mon ami tenté une approche MD... sans succès, vous l'aurez compris.
Il y a des limites à tout, même à l'amitié.

Mais il reviendra, à n'en pas douter, ne serait-ce que pour écouter...
Nos chaines nous trompent!
Et alors?
Fermons les yeux...
Et écoutons.

Retourner vers « ELECTRONIQUES & ENCEINTES XULYDE »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité