ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Tout sur les lecteurs CD & Amplificateurs (SKjo, Kjo et Kjette), et les enceintes (MD3, MD2 et MD1), "Tour de France"
Répondre
Avatar du membre
m2003
Membre senior
Messages : 1587
Enregistré le : 28 mai 2005, 20:01
Localisation : la cité des Fifres à deux pas de l'administrateur

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Message par m2003 » 15 juin 2018, 21:22

Bon, je vais aussi mettre mon grain de sel dans cette discussion... Voilà 4 mois que je vis avec mes MD3 modifiées avec la Maj ultime... La vie est là, les musiciens jouent et s'éclatent entre mes enceintes... Dernièrement, j'ai écouté une paire de DBL correctement mise en oeuvre et franchement je n'ai pas à rougir en comparant ce système là avec le mien... En clair, je ne me pose plus de questions... CQFD...
Marc

Que la musique soit en toi

S1: Lecteur CD SKJO & Ampli KJO MK2, platine Vinyl Rega P III+cellule Blue Point Special Evo III+Naim Stageline avec High Cap + cordon HDG diy, enceintes MD3 + MAJ Ultime
S2: Lecteur CD3.5, Tuner Nat03, Nac92R, Nap 90.2, FlatCap, enceintes Gaia Minor+Pieds Xulyde
En réserve: Lecteur CD NAD 5425, Ampli Nait 1, pieds Target
Ding Deng Dong
Membre vétéran
Messages : 3262
Enregistré le : 04 juin 2005, 20:38
Localisation : Alsace

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Message par Ding Deng Dong » 16 juin 2018, 10:07

Salut Marc,
Comment va?
Depuis j'ai remis les prises secteur dans le bon ordre...
J'avais auparavant suivi les conseils d'un magasin en Allemagne.
Mais il s'est avéré que le conseil n'était pas musicalement adapté sur mon installation en tout cas...
Le problème avec ce type de système est que la moindre approximation est immédiatement perceptible.
Bon weekend à toi,
A+
PS: Autre enseignement suite à mes pérégrinations...
Lorsqu'un système donne MUSICALEMENT satisfaction, l'expérience montre qu'il est préférable de ne plus y toucher!
Or, suite audit conseil, j'ai fait exactement le contraire!
Mais en l'occurrence, il s'agissait d'une intervention parfaitement réversible...
Ouf!
Avatar du membre
jeanpi
Membre émérite
Messages : 9076
Enregistré le : 13 nov. 2006, 09:32
Localisation : Delémont (Suisse)

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Message par jeanpi » 16 juin 2018, 11:21

Et quel est le bon ordre chez toi Daniel ? <:)
Music-Line PowerIgel 8
LP12 - Tiger Paw Khan - Lingo 2 - Ittok LVIII/2 - Akiva
CDX2 - XP5XS - Vertere Pulse R - Supernait 2 - Hicap DR - Stageline S - Pioneer FF 3J - DAC Asus
Trenner & Friedl Osiris - Vertere Pulse XminiS
CD 2 - Nait 2 - Kan 1 - Chord Carnival
Ding Deng Dong
Membre vétéran
Messages : 3262
Enregistré le : 04 juin 2005, 20:38
Localisation : Alsace

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Message par Ding Deng Dong » 16 juin 2018, 11:57

Tout d'abord, je précise que j'ai une ligne dédiée au CDS.
Je n'ai d'ailleurs plus vérifié depuis une éternité si c'est bien la meilleure solution...
Ensuite sur la barrette, l'ordre le plus musical sur mon système -c'est aussi la recommandation d'AV Options dans leurs brochures d'utilisation des barrettes secteur- est en partant côté secteur de la barrette: 135 - PS - Supercap pour la Superline et alimentation P3.
Il est possible que l'inversion des deux dernières prises procure un meilleur résultat pour l'écoute de la P3...
Mais bon, ça me va bien ainsi!
À+
PS: J'arrête là le hors sujet...
JFM75

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Message par JFM75 » 03 nov. 2018, 14:47

Hello ! <:)
Mon CR des MD1 est en ligne ici :
http://www.synthese-hifi.com/phpBB2/vie ... 70#p473070
naim21
Membre senior
Messages : 1008
Enregistré le : 14 janv. 2006, 11:02

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Message par naim21 » 18 mai 2019, 18:29

Bonjour à toutes et tous.

Eddy a réalisé l'installation des MD3 dans mon "studio".
Nous avons ensuite un peu écouté, et il s'agit désormais pour moi de "comprendre" les MD3 dans mon univers.

De prime abord, après donc plus de trente ans passés en compagnie d'un DMS, je change de monde.
Pour mémoire, le DMS a 40 ans de conception, basé sur un principe isobarique et une ligne acoustique en 3 voies avec 6 haut-parleurs au total.
Dans ma version passive dernière génération, avec un 250CB, c'était beau et ça le reste.
Était-ce fidèle ? Mais, qu'est-ce que la fidélité dans notre monde sonore subjectif ?

Les MD3 sont donc en train de faire connaissance avec mon système... et je fais connaissance à mon tour de cet ensemble.

Mes premiers constats sont les suivants (sans aucun ordre de priorité):
- l'homogénéité du message offert,
- la netteté des registres,
- la quantité d'informations,
- la capacité dynamique, quasiment indépendante du niveau sonore d'écoute, avec, en corolaire, une réelle gestion des silences.

Ces MD3 sont très révélatrices, vraiment.
Mon utilisation en écoute et en monitoring de proximité est spécifique, si ce n'est unique pour un produit de ce genre.
Et là, ce maillon de la chaîne fait ce pour quoi il a été pensé et construit.

Il me semble inapproprié de me limiter aux qualificatifs habituellement utilisés en termes de compte-rendu d'écoute, du style "Médium-machin, grave-truc, aiguë-bidule". Si le DMS me faisait jusqu'alors une offre musicale réelle, la MD3 ouvre encore le champ des possibles sonores, à système égal en amont. Elle me montre que bien des enregistrements numériques sont plus riches et denses qu'ils n'avaient pu m'apparaitre jusqu'alors.
Alors, "MUSIQUE et ÉMOTION" me semblent être appropriés pour traduire en mots ce que FONT ces objets sonores et ce, quelque soit "l'angle d'attaque" de notre écoute.

Le DMS me faisait ressentir des choses dans une offre musicale très alléchante. Certaines subtilités étaient disponibles, dans une "beauté ambiante" assez envoutante.
La MD3, avec seulement deux HP, se comporte quasiment comme un large bande et des détails, subtilités, finesses et nuances sont offerts avec une évidence naturelle. Ceci n'est pas sans me choquer sur certains morceaux que je croyais bien connaitre.
J'avais déjà écrit à ce sujet lors de mes rencontres avec Eddy.
Je découvrais, dans son environnement et avec ses MD3, des éléments musicaux "passés sous silence", tout simplement, par mon DMS. Non que ce dernier ait démérité, loin de là. Mais, la conception électro-mécanique de la MD3, tant par la singularité de sa charge acoustique que la gestion du filtre répartiteur, permet aux haut-parleurs modernes utilisés une expression musicale hors du commun.

Une conséquence première pour moi (Eddy devrait en être rasséréné), mon niveau d'écoute a baissé, très fortement.
Une écoute à fort niveau me permettait auparavant de pallier, dans une certaine mesure, le comportement physiologique de mon ouïe, notre "courbe de réponse" n'étant pas linéaire et fortement dépendante du niveau sonore.
La MD3 propose un équilibre remarquable, même à des niveaux sonores relativement faibles.
Installées désormais dans mon lieu d'écoute, je confirme ce que j'ai écrit à leur propos.
Cette sensation indescriptible de "mise au point", dans toutes les acceptions du terme.
Du fait de leur singularité musicale à proposer "l'écoute de ce qu'on leur fournit" (Garbage in, Garbage out, pour ceux qui se souviennent), les enregistrements sont "mis à nu".
En tant qu'objets d'écoute et de monitoring, elles me réservent des surprises, à n'en pas douter.

Début 2006, j'avais rencontré Eddy pour la première fois et avais fait la connaissance du haut-parleur 22w-8851t00, équipant la première mouture des MD3. Que de chemin parcouru depuis!

Je ne saurais clore mes premières impressions, à chaud, sans évoquer le cas des MD1.
Cette "petite" a toujours attiré mon attention et mes écoutes.
Elle propose, dans un volume plus que compact et compatible avec la plupart des lieux d'installation, une restitution musicale exceptionnelle.
Comment "Elle peut faire ça"?
La MD1 aurait pu vraiment trouver sa place dans mon studio, mais la MD3 est devenue ce qu'elle est, alors...
L'écoute d'une MD, qu'elle soit 1 ou 3, est une expérience qui ne peut, selon moi, laisser indifférent. Elle me semble même intéressante, pour ne pas dire plus, à réaliser, avec ses propres sources. Cela pourrait être l'occasion, rêvée ou non, d'en découvrir certaines facettes.

Alors, simplement, Respect Eddy!
Merci pour la persévérance dont tu as su faire preuve tout au long de ce parcours.
Merci également pour l'écoute attentive des remarques constructives dont tu as fait preuve.
Nos chaines nous trompent!
Et alors?
Fermons les yeux...
Et écoutons.
Avatar du membre
La Bastille
Membre vétéran
Messages : 3073
Enregistré le : 14 avr. 2013, 09:34
Localisation : 94 & 56

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Message par La Bastille » 18 mai 2019, 18:41

Ton CR est passionnant.
Tout ce que tu dis sur la MD3 me remets en mémoire l'écoute assez exceptionnelle des MD1 en avril dernier avec Eddy et des amis forumeurs.
S1 Rega P3-24 Lyra Dorian Totaldac D1-Server D1-six EAR864 NAP250DR Proac D28
S2 Qute2 NAP100 Proac Tablette Anniversary
Bruno legast

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Message par Bruno legast » 18 mai 2019, 19:18

Dans le même mouvement cela joue également très grand chez Mister Athos avec ces nouvelles MD3 !
Avatar du membre
zorglub007
Membre senior
Messages : 1398
Enregistré le : 19 févr. 2014, 18:45
Localisation : environs de Metz

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Message par zorglub007 » 18 mai 2019, 20:00

naim21 a écrit :Alors, "MUSIQUE et ÉMOTION" me semblent être appropriés pour traduire en mots ce que FONT ces objets sonores et ce, quelque soit "l'angle d'attaque" de notre écoute.
....... Merci Bruno pour ce remarquable C.R.
Tu as su mettre les mots justes pour exprimer toute la palette des ressentis.
Mais avec moi tu prêches, bien sûr, un convaincu, puisque je t'ai précédé dans cette aventure.
Fabuleuses MD3, mais j'irai écouter également les MD1 dernière mouture chez un ami Messin, qui en a plein la bouche.
Je te souhaite autant de plaisir d'écoute que j'en ai moi-même, ce qui n'est pas peu dire !
A bientôt.
Henri
<:)
S1 = THORENS TD295 Mk4 + CAMBRIDGE préphono Azur 540P + PC + CALYX dac 24/192 + UPTONE AUDIO Regen + XULYDE lecteur SKJO + ampli SKJETTE + enceintes MD3 + NAIM Naca5 + APOGEE Cryo 4 Argent - Daphile
S2 = PC + Dac Chordette 2qute + HEED Obelisk SI III + NAIM Ariva - Foobar
S3 = lecteur enregistreur SAMSUNG + SPHINX Project Ten Le + AVANT SCENE Elektra
Avatar du membre
m2003
Membre senior
Messages : 1587
Enregistré le : 28 mai 2005, 20:01
Localisation : la cité des Fifres à deux pas de l'administrateur

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Message par m2003 » 18 mai 2019, 20:07

naim21 a écrit :Bonjour à toutes et tous.

Eddy a réalisé l'installation des MD3 dans mon "studio".
Nous avons ensuite un peu écouté, et il s'agit désormais pour moi de "comprendre" les MD3 dans mon univers.

De prime abord, après donc plus de trente ans passés en compagnie d'un DMS, je change de monde.
Pour mémoire, le DMS a 40 ans de conception, basé sur un principe isobarique et une ligne acoustique en 3 voies avec 6 haut-parleurs au total.
Dans ma version passive dernière génération, avec un 250CB, c'était beau et ça le reste.
Était-ce fidèle ? Mais, qu'est-ce que la fidélité dans notre monde sonore subjectif ?

Les MD3 sont donc en train de faire connaissance avec mon système... et je fais connaissance à mon tour de cet ensemble.

Mes premiers constats sont les suivants (sans aucun ordre de priorité):
- l'homogénéité du message offert,
- la netteté des registres,
- la quantité d'informations,
- la capacité dynamique, quasiment indépendante du niveau sonore d'écoute, avec, en corolaire, une réelle gestion des silences.

Ces MD3 sont très révélatrices, vraiment.
Mon utilisation en écoute et en monitoring de proximité est spécifique, si ce n'est unique pour un produit de ce genre.
Et là, ce maillon de la chaîne fait ce pour quoi il a été pensé et construit.

Il me semble inapproprié de me limiter aux qualificatifs habituellement utilisés en termes de compte-rendu d'écoute, du style "Médium-machin, grave-truc, aiguë-bidule". Si le DMS me faisait jusqu'alors une offre musicale réelle, la MD3 ouvre encore le champ des possibles sonores, à système égal en amont. Elle me montre que bien des enregistrements numériques sont plus riches et denses qu'ils n'avaient pu m'apparaitre jusqu'alors.
Alors, "MUSIQUE et ÉMOTION" me semblent être appropriés pour traduire en mots ce que FONT ces objets sonores et ce, quelque soit "l'angle d'attaque" de notre écoute.

Le DMS me faisait ressentir des choses dans une offre musicale très alléchante. Certaines subtilités étaient disponibles, dans une "beauté ambiante" assez envoutante.
La MD3, avec seulement deux HP, se comporte quasiment comme un large bande et des détails, subtilités, finesses et nuances sont offerts avec une évidence naturelle. Ceci n'est pas sans me choquer sur certains morceaux que je croyais bien connaitre.
J'avais déjà écrit à ce sujet lors de mes rencontres avec Eddy.
Je découvrais, dans son environnement et avec ses MD3, des éléments musicaux "passés sous silence", tout simplement, par mon DMS. Non que ce dernier ait démérité, loin de là. Mais, la conception électro-mécanique de la MD3, tant par la singularité de sa charge acoustique que la gestion du filtre répartiteur, permet aux haut-parleurs modernes utilisés une expression musicale hors du commun.

Une conséquence première pour moi (Eddy devrait en être rasséréné), mon niveau d'écoute a baissé, très fortement.
Une écoute à fort niveau me permettait auparavant de pallier, dans une certaine mesure, le comportement physiologique de mon ouïe, notre "courbe de réponse" n'étant pas linéaire et fortement dépendante du niveau sonore.
La MD3 propose un équilibre remarquable, même à des niveaux sonores relativement faibles.
Installées désormais dans mon lieu d'écoute, je confirme ce que j'ai écrit à leur propos.
Cette sensation indescriptible de "mise au point", dans toutes les acceptions du terme.
Du fait de leur singularité musicale à proposer "l'écoute de ce qu'on leur fournit" (Garbage in, Garbage out, pour ceux qui se souviennent), les enregistrements sont "mis à nu".
En tant qu'objets d'écoute et de monitoring, elles me réservent des surprises, à n'en pas douter.

Début 2006, j'avais rencontré Eddy pour la première fois et avais fait la connaissance du haut-parleur 22w-8851t00, équipant la première mouture des MD3. Que de chemin parcouru depuis!

Je ne saurais clore mes premières impressions, à chaud, sans évoquer le cas des MD1.
Cette "petite" a toujours attiré mon attention et mes écoutes.
Elle propose, dans un volume plus que compact et compatible avec la plupart des lieux d'installation, une restitution musicale exceptionnelle.
Comment "Elle peut faire ça"?
La MD1 aurait pu vraiment trouver sa place dans mon studio, mais la MD3 est devenue ce qu'elle est, alors...
L'écoute d'une MD, qu'elle soit 1 ou 3, est une expérience qui ne peut, selon moi, laisser indifférent. Elle me semble même intéressante, pour ne pas dire plus, à réaliser, avec ses propres sources. Cela pourrait être l'occasion, rêvée ou non, d'en découvrir certaines facettes.

Alors, simplement, Respect Eddy!
Merci pour la persévérance dont tu as su faire preuve tout au long de ce parcours.
Merci également pour l'écoute attentive des remarques constructives dont tu as fait preuve.
Bonsoir Naim21,
Bienvenue dans le club des possesseurs de MD3... J'en fais partie depuis un bon nombre d'années et j'ai suivi de prés l'évolution et les recherches d'Eddy... Je ne me pose plus de questions CQFD...
Profite bien...
Marc

Que la musique soit en toi

S1: Lecteur CD SKJO & Ampli KJO MK2, platine Vinyl Rega P III+cellule Blue Point Special Evo III+Naim Stageline avec High Cap + cordon HDG diy, enceintes MD3 + MAJ Ultime
S2: Lecteur CD3.5, Tuner Nat03, Nac92R, Nap 90.2, FlatCap, enceintes Gaia Minor+Pieds Xulyde
En réserve: Lecteur CD NAD 5425, Ampli Nait 1, pieds Target
naim21
Membre senior
Messages : 1008
Enregistré le : 14 janv. 2006, 11:02

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Message par naim21 » 20 mai 2019, 17:01

Bonjour à toutes et tous.
Quelques heures d'écoute plus tard, un petit complément d'information qui pourrait "remettre dix balles dans le bastringue".
Dimanche, invités que nous étions, mon épouse et moi, chez Nacnap21, les filles ont causé chiffons et les garçons... de Naim, LINN, SBL, DMS et MD.

Nacnap21 m'a assuré avoir été très surpris du "plus" apporté dans son installation lorsqu'il a "ordonné" ses câbles NACA5 de liaison (il est en actif).
Tout lui a semblé, après cette opération mécaniquement "simple et logique" (quoique...), plus libre et "en place".
Le connaissant depuis des décennies et le sachant fort peu enclin à céder au son des sirènes, fussent-elles belles et audiophiles de surcroit, j'ai écouté ses propos avec beaucoup d'attention...
De retour devant mes toutes nouvelles MD3, j'ai constaté que l'arrivée des "belles" n'avait pas été la seule variable changée dans l'équation sonore de mon "studio".
En effet, exit le NACA4 en tri-câblage passif, propre au DMS alimenté par mon 250CB! Place à 3,5 mètres de NACA5 avec plug NAIM comme il se doit. Et oui, Eddy construit ses MD en tenant compte de ce composant qu'est le câble de liaison ampli/enceinte.
Ayant bien entendu ce dont m'avait parlé Nacnap21, j'ai entrepris, dans la limite de mon installation, de "passer" les NACA5 de liaison un peu plus logiquement et supprimer le tas de spaghettis derrière l'amplificateur. Un peu de temps, voila tout.
Résultat?
Rien compris, je vous l'avoue.
Cependant, en me rappelant les propos échangés ce WE, c'est en place, comme si le rodage mécanique des HP avait été réalisé en un éclair.
Eddy parle souvent d'un bout de fil qui fait que.
Je repensai alors à tout ce qui a pu être, ou est encore, dit à propos des câbles.
Mais là, rien de changé.
Zéro investissement, simplement, éviter de laisser de tout ça en vrac et... écouter.
Je n'aurais JAMAIS pu imaginer que ma signature se voit confirmée par cette simple action de "rangement".
Alors, c'est peut-être l'occasion de cesser de procrastiner quant à la mise en ordre du plat de pâtes que vous pouvez, vous aussi, avoir chez vous.
Le jeu en vaut peut-être la peine.
Nos chaines nous trompent!
Et alors?
Fermons les yeux...
Et écoutons.
Avatar du membre
filip-63
Administrateur
Messages : 14507
Enregistré le : 28 juil. 2005, 16:03
Localisation : 63-Sur le Patrimoine de l'Unesco

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Message par filip-63 » 20 mai 2019, 17:41

:hello: Bruno,
ça vaut pas ! As-tu fais un comparatif à l'aveugle avec câbles en pelotes et câbles bien rangés, en permutant à toute vitesse bien sûr ? :mrgreen: :mrgreen:
naim21
Membre senior
Messages : 1008
Enregistré le : 14 janv. 2006, 11:02

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Message par naim21 » 20 mai 2019, 20:13

filip-63 a écrit ::hello: Bruno,
ça vaut pas ! As-tu fais un comparatif à l'aveugle avec câbles en pelotes et câbles bien rangés, en permutant à toute vitesse bien sûr ? :mrgreen: :mrgreen:
Pas facile à faire, ça, Filip.
A l'aveugle, faire ça sans regarder, et en plus à toute vitesse? Avec un CB de 40 ans, digne d'un musée!
Vous n'y pensez pas, Cher Druide.
Par ailleurs, les permutations A/B sont bien souvent riches en surprises. J'ai quelques anecdotes à ce sujet, vécues personnellement.
Je pense donc qu'il s'agit, de ma part, d'une pure illusion auditive, d'un effet placebo (merci Docteur) et/ou d'une très forte dose d'autosuggestion...
Ceux qui me connaissent un peu savent bien que je suis en addiction à ce genre d'artefacts, notamment dans mon analyse des enregistrements...

Plus sérieusement, je n'ai rien capté. Et en plus, je n'ai même pas écouté à un niveau "qui fait peur" pour "roder" les HP.
Je ne pense pas, par ailleurs que 2 ou 3 heures, à niveau sonore raisonnable, aient pu influer en quoi que ce soit.
J'ai simplement utilisé pour ce faire ma playlist des Trois Lacs, pour le moins "exigeante".
Et là, pas besoin, pour moi et en l'état, de comparer A/B tellement c'était palpable.

J'ai trouvé ça tellement marrant que je me suis permis ce complément d'info.
Pour une fois qu'un truc ne coûte rien, à part un peu de temps. Peut-être est-ce là que le bât blesse par ailleurs?

Nous devons quand même, Nacnap21 et moi, être sacrément talés pour constater des trucs pareils.
Alors, si c'est un hasard, ça me va très bien et si c'est autre chose, pareil.
Nos chaines nous trompent!
Et alors?
Fermons les yeux...
Et écoutons.
Avatar du membre
ChriS.P.L
Membre vétéran
Messages : 3994
Enregistré le : 04 juin 2012, 06:43
Localisation : Suisse, Froideville

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Message par ChriS.P.L » 20 mai 2019, 20:43

Je suis étonné que ce genre de constatation ne ressorte qu’aujourd’hui tant cela va de soi... 8|
Music Line POWERIGEL 8
NDX/XPS, Nac72, Hicap, Nap135’s, Sara
Nait, Kan
LP12, Valhalla, Ittok LVII, Ortofon ff15e
naim21
Membre senior
Messages : 1008
Enregistré le : 14 janv. 2006, 11:02

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Message par naim21 » 20 mai 2019, 21:08

ChriS.P.L a écrit :Je suis étonné que ce genre de constatation ne ressorte qu’aujourd’hui tant cela va de soi... 8|
Je ne l'ai jamais faite avant, n'ayant jamais changé le câblage de mon DMS tant il était "installé" en ma compagnie.
Nacnap21 l'a fait bien avant moi, et pour moi, avec le résultat décrit. Qu'il en soit, encore une fois, remercié.
Peut-être (sans doute) d'autres l'auront fait auparavant, sans éprouver le besoin d'en parler?
Ma "découverte" de ces nouveaux objets sonores dans mon installation est à l'origine de mon message.
Peut-être, là aussi, que l'efficience desdits objets, et de leur câblage, m'aura permit ce constat?
Nos chaines nous trompent!
Et alors?
Fermons les yeux...
Et écoutons.
Répondre