L’enceinte bass-réflex : une close plus quelque chose.

Tout sur les lecteurs CD & Amplificateurs (SKjo, Kjo et Kjette), et les enceintes (MD3, MD2 et MD1), "Tour de France"
Répondre
Avatar du membre
eddy
Administrateur
Messages : 4079
Enregistré le : 23 mai 2005, 21:15
Localisation : Bischwiller
Contact :

L’enceinte bass-réflex : une close plus quelque chose.

Message par eddy »

Sur le marché bien encombré des enceintes acoustiques il existe un type d’enceintes que l’on retrouve partout. Quasiment tous les fabricants la construisent, c’est la bass-réflex.
Au début de mon activité de revendeur hifi les enceintes que je revendais étaient des marques qui avaient déjà une grande réputation : Spendor, ProAc, Mulidine, Confluence, Arcam, Linn, Gaïa et d’autres encore. Toutes leurs enceintes étaient des bass-réflex et comme toutes les bass-réflex elles procuraient des sensations assez spectaculaires. On pouvait disposer d’une image holographique en trois dimensions. Cette image large et profonde typique de la technique du bass-réflex était souvent recherchée en HIFI et les fabricants l’ont bien compris. Si on ajoute à cela que les enceintes bass-réflex ne sont pas sous pression et qu’elles « fonctionnent » déjà avec une capacité de courant modeste on se demande bien pourquoi s’attaquer à un mur et construire des closes.
Quel est donc le secret de ces images spectaculaires qui plaisent tant à certains auditeurs et qui pour la plupart n’achèteront jamais d’enceinte close car cette image tridimensionnelle c’est certain leur manquerait profondément, certaines habitudes sont tenaces et même s’ils peuvent trouver certaines qualités à une enceinte close ce n’est pas suffisant pour faire basculer la balance du plaisir. L’important bien entendu est d’être content du plaisir que procure son système on est bien d’accord !

Dès le début de l’enceinte acoustique construite avec des hauts parleurs électrodynamiques ( les HPs traditionnels que vous connaissez ) est apparu un souci qui perdure toujours encore de nos jours : pour une enceinte domestique comment faire pour disposer de plus de fréquences graves. Dans ce contexte il est important de savoir qu’après la découverte du HP électrodynamique on a très vite compris que l’on ne pouvait laisser un haut parleur de grave suspendu dans l’air car à tout moment il pousse l’air devant la membrane et il tire derrière la membrane ce qui pour les grandes longueur du grave est équivalent à un… silence ! Il faut donc utiliser soit un baffle plan de quelques m2 ou monter le haut parleur de grave dans une caisse pour que l’onde arrière qui produit à tout moment l’opposé de l’onde avant puisse fonctionner correctement. Les fabricants qui étaient tous animés par le souci du niveau de grave ont alors pensé à utiliser cette onde arrière qui faisait du grave et même exactement le même grave que celui de l’onde avant ( il ne fait pas que du grave, du médium aussi ). En fait on dispose en quelques sortes de deux transducteurs qui émettent rigoureusement les mêmes informations à tout moment mais dans le sens opposé ! Ils ont remarqué que si l’on disposait un HP de grave dans une caisse pour pouvoir disposer entièrement de l’onde avant il y avait un moyen de récupérer les informations de ce deuxième transducteur qui est l’onde arrière du haut parleur. Le principe est simple : il suffit de se débrouiller pour produire un décalage dans le temps de cette onde arrière ce qui a pour effet immédiat de ne plus annuler l’onde avant et comme cela on pourra la faire sortir de la caisse et en fonction de la technique propre de chaque fabricant il pourra l’ajouter à l’onde avant à sa guise. Pour vous donner une image qui montre parfaitement le fonctionnement d’une enceinte bass réflex il suffit d’imaginer pour une enceinte de type deux voies qu’il y a non pas deux mais trois hauts parleurs : deux hauts parleurs de grave parfaitement identiques et les deux en charge close ( sinon c’est quatre hauts parleurs qu’on aura ! ) et bien sûr un tweeter. Il faut alors imaginer que l’un des deux hauts parleurs de grave est en phase avec le tweeter c’est à dire que les émissions des fréquences aux alentours de la fréquence de coupure ( l’endroit où les hauts parleurs se donnent le relai ) fusionnent parfaitement comme s’il n’y avait qu’un seul transducteur. Pour cela il faut que les temps du filtre soient corrélés avec les décalages géométriques des hauts parleurs disposés sur la face avant de l’enceinte acoustique. Ces deux hauts parleurs diffuseront alors toute la musique et cela d’une manière cohérente. Mais il manque du niveau dans le registre grave et en fonction de chaque fabricant on va donc disposer ce troisième transducteur à un endroit qui peut en aucun cas être à la même profondeur que l’autre haut parleur de grave. N’oublions pas que les informations sont à tout moment à l’opposé ce qui pour le grave serait son annulation pure et simple (comme pour le cas du haut parleur seul dans l’air) ce qui est l’inverse de ce qui est recherché. La traduction de la technique de chacun pour produire un décalage à l’intérieur de l’enceinte est donc tout à fait comparable en toute rigueur à une position sur la face avant de notre second HP de grave ( avec les infos en opposition ) qui peut-être plus profond par exemple, la profondeur dépendant de l’effet recherché ( il y a dans ce cas une sommation algébrique de certaines fréquences et pour d’autres cela pourrait être une soustraction ). C’est maintenant avec un accord d’onde arrière choisi par le fabricant de l’enceinte que vous allez bien comprendre pourquoi l’image sur une enceinte bass-réflex est tellement spectaculaire. Rappelez-vous que tout se passe comme si on disposait d’un transducteur supplémentaire et que ce transducteur émet à présent grâce au décalage décidé par le fabricant des informations qui en sortant vont eux aussi être modulées ( les informations se mélangent ) par le tweeter comme les informations corrélées de notre haut parleur de grave qui émet l’onde avant. A la différence que ces derniers corrélés qui représentent l’enceinte close ne vont pas produire d’effets spectaculaires car les phases sont justes et les proportions et les positions le sont aussi. Mais avec l’autre transducteur ( l’onde arrière ) et le tweeter il s’ensuit beaucoup d’autres informations qui avec leurs multitudes de phases produisent cet effet d’image tridimensionnelle en plaçant beaucoup d’autre sons dans l’espace. Ces sons dans la chronologie n’ont plus rien à voir avec la musique puisque par définition il est impossible de corréler et l’onde avant et l’onde arrière qui émettent en totale opposition. C’est le bass-réflex qui produit ces effets agréables pour beaucoup, il faut savoir qu’ils sont produits avec une partie des sons qui ne relèvent en aucun de la musique, celle-ci étant produite par les deux hauts parleurs qui sont bien en phase. On recycle avec un décalage obligé pour augmenter la quantité de grave c’est la première raison de cet artifice mais là encore pour pouvoir réaliser une sommation il faut que ce décalage du temps soit d’une demi onde du grave ce qui dans le temps pour des longueurs d’ondes aussi grandes est énorme, l’onde de grave du haut parleur corrélé à déjà parcouru plusieurs mètres lorsque cette même information revient à l’avant de l’enceinte du fait du décalage au travers de l’onde arrière pour s’additionner en niveau à la prochaine onde du HP corrélé ! Le fabricant a donc réussi à faire plus de grave mais avec deux informations de grave distinctes ! Qu’importe car les nombreux sons que contient cette onde arrière en se superposant à la musique créé un effet cinémascope qui fait son effet sur le plaisir et c’est bien là l’essentiel
Avatar du membre
Lio84
Membre senior
Messages : 1109
Enregistré le : 27 oct. 2014, 19:03
Localisation : Luberon

Re: L’enceinte bass-réflex : une close plus quelque chose.

Message par Lio84 »

Merci Eddy pour ces explications très intéressantes sur l'effet bass-réflex.

Mes enceintes sont des pures bass-réflex avec évents à l'arrière et cet effet de scène sonore me convient très bien, même si il est assez artificiel (mais peut-être pas tant que ça finalement : il y a bien des murs au fond des salles de concert, qui doivent eux aussi renvoyer une partie des ondes sonores vers l'avant, avec cet inévitable décalage temporel ??)

C'est peut-être aussi lié au style de musique que j'écoute : musique classique à 90%. Le registre grave y est moins présent qu'en rock ou en jazz. Donc moins de risques de grave redondant. Et mon registre préféré reste quand même le médium, là où on retrouve beaucoup d'instruments d'un orchestre symphonique, et pas mal de voies.
Du Naim black et des Sonus Faber
Avatar du membre
REGISTLSE
Membre senior
Messages : 1831
Enregistré le : 10 oct. 2012, 22:41
Localisation : Toulouse

Re: L’enceinte bass-réflex : une close plus quelque chose.

Message par REGISTLSE »

Je n'ai eu jusqu'à maintenant que des bass reflex avec à chaque fois des problèmes de raisonnances dans le grave autour de 80 Hz, depuis que j'ai les Ovator je n'ai plus aucune raisonnances et en prime un grave plus tendu, plus lisible. Je pense que je ne pourrai pas revenir aux bass reflex ou alors à quel prix?
Nac 272 - XPS DR - Nap 250.2 (PL) - FOCAL Electra 1028be - Naca5
Sub BK Electronics P12 300 FF (x2)
Traitement acoustique de la pièce
Qobuz Studio
Casques FOCAL Clear MG
Filtre BELKIN PF30
Avatar du membre
Bigbroz
Membre émérite
Messages : 4252
Enregistré le : 10 janv. 2008, 13:34
Localisation : Sud de l'Ile de France

Re: L’enceinte bass-réflex : une close plus quelque chose.

Message par Bigbroz »

Intéressant. Eclairant.
Merci Eddy !
Raspberry Pi 3/Allo Digione/MoodeAudio > Benchmark DAC1 > filtre actif dbx 234 xs > 2 x Chevin Research A500 > ATC SCM 7 mkIII
(dans les cartons : NAC 32.5)
Avatar du membre
maxwell
Membre émérite
Messages : 4840
Enregistré le : 29 déc. 2006, 15:31

Re: L’enceinte bass-réflex : une close plus quelque chose.

Message par maxwell »

Merci Eddy!
Ton pavé est passionnant à lire!
Avatar du membre
la feuille
Membre émérite
Messages : 10352
Enregistré le : 29 août 2012, 17:34
Localisation : 92 - entre mes enceintes...

Re: L’enceinte bass-réflex : une close plus quelque chose.

Message par la feuille »

Merci Eddy pour ces explications.
je me demandes, du coup, si dans le cas d'une enceinte close, il n'y a réellement qu'une "onde" qui parvient à nos oreilles couplant l'émission du du HP et celle de l'air qui est deplacé depuis le mur arrière, ou bien s'il y a tout de même deux "vagues" d'ondes (mais qui dans le cas d'une close seraient suffisament "proches" pour que nous n'en percevions subjectivement qu'une) ?
S1 : Qnap HS251+/UptoneAudio JS2->Audioquest Diamond-> Switch->Audioquest Diamond NDS+555-DR->SL->552-DR->SL->300DR/Fraim->SL->Proac D30R sur NORDOST Frey-> QB8
S2 : Moon180/Meiyan/Hegel HD12->32.5/HC/160 -> Linn Sara/ Pieds Sara
S3 : Qute -> Linn Kan
S4 et plus : des Nac12, 22 des Nap110, 120 et 160
Avatar du membre
maxwell
Membre émérite
Messages : 4840
Enregistré le : 29 déc. 2006, 15:31

Re: L’enceinte bass-réflex : une close plus quelque chose.

Message par maxwell »

Si je comprends bien, une enceinte bass-réflex devrait toujours avoir au minimum 3 voies pour que seul le HP de grave soit chargé en bass-réflex et que l'onde qui va être émise par l'évent ne diffuse pas de fréquences médium.
Mais alors on génère un autre problème : qui dit 3 voies dit difficulté supplémentaire pour l'élaboration du filtre et pour la cohérence générale...

C'est un peu pour ça que je m'étais lancé dans le large bande à une époque. :)
Avatar du membre
Athos69
Membre senior
Messages : 1471
Enregistré le : 05 mars 2013, 17:37
Localisation : lyon

Re: L’enceinte bass-réflex : une close plus quelque chose.

Message par Athos69 »

Très intéressant, même si coté technique, je ne pige sûrement pas tout, loin de là.
Mais ça m'éclaire le chemin, vu que j'ai eu l'occasion d'entendre les deux types d'enceintes il y a peu.
Ca correspond bien à ce que j'ai constaté comme différences.

Merci beaucoup d'oeuvrer pour l'amélioration de notre notre culture audiophile, hifi, enfin comme on veut... :cool:
Rega RP6- TD Server + TD D1 tube MK2-Magnum Dynalab MD90T NAC 552DR -NAP300DR- -XULYDE MD3 - fils [/color] Naim SL PL Bib TD Chord . S2 : Marantz cd 63SE - Nat 101-Nac32,5-Hicap-Nap250- biblio kit Musikit
Avatar du membre
thierrybzh
Membre senior
Messages : 1836
Enregistré le : 09 juin 2012, 22:15
Localisation : à l'ouest de Condate - Britannia

Re: L’enceinte bass-réflex : une close plus quelque chose.

Message par thierrybzh »

Ni bass reflex et encore moins close, j'ai écouté samedi dernier des Orthophases :
24 plaques de polystyèrene et couplées en série. Le son empli la pièce malgré une forte directivité. et une bande passante très large malgré que je n'ai pas tout compris sur le fonctionnement de ce type de transducteur ni comment se fabrique le signal. Le grave abyssal notamment m'a étonné. Les bons enregistrement sont très bien restitués par contre, les mauvais enregistrements deviennent "brillamment" mauvais.

on a écouté du jazz et ça suit en timbres comme en dynamique. Je craignais pour les graves et je me suis trompé. Je craignais pour les impulsions de dynamiques et là encore, je me suis trompé. Je craignais un aigu un peu acide et je me suis trompé, ils ne sont pas en avant et ils ne sont pas agressifs malgré une bande passante très étendue.
Ca ne remet pas forcément en cause les hauts parleurs classiques mais il n'y a pas que cela.
Je vais y retourner pour une autre écoute d'ici un mois ou un mois et demi et j'aurais l'occasion de redévelopper mon ressenti avec d'autres disques. Cette fois, l'assembleur de cette technologie aura construit une version 12 cellules qu'il dit être plus douce et plus musicale.
le signal ( tension /fréquence )passe sur le conducteur plat qui est collé directement sur la membrane en polystyrène
générant un champs magnétique variable qui grâce aux aimants placé à l 'arrière provoque la mise en mouvement de la membrane
et cela sur toute sa surface et sans aucun frottement


http://img4.hostingpics.net/pics/756290orto.png
Platine Project RPM 5.1 & cellule Denon103 R - Lecteur CD 2 & Tuner Nat 03.
Pré Nac 102 / Hicap & Amp Nap 180 - PEL Classic
Modulation : AR Sound Lunar - HP : Naca 5

Image
Avatar du membre
rougerie2006
Membre senior
Messages : 2316
Enregistré le : 26 janv. 2011, 14:43
Localisation : Bretagne

Re: L’enceinte bass-réflex : une close plus quelque chose.

Message par rougerie2006 »

maxwell a écrit :...l'onde qui va être émise par l'évent ne diffuse pas de fréquences médium.
Hello Maxwell, le haut parleur médium est souvent enfermé dans un compartiment étanche avec un faible volume, ou alors très amorti par un matériau dans l'enceinte pour éviter le retour arrière de l'onde.
Les Sonus Faber Cremona sont un contre exemple, elles disposent d'un second évent dédié au médium ! (je ne comprend pas son utilité)

De plus l'orifice de l'évent BF et sa forme en font un résonateur de Helmotz, qui va filtrer ce qui sort de l'enceinte mécaniquement en fonction de son diamètre et sa longueur (çà va amplifier telle partie du spectre savamment calculée, en gros 45Hz par exemple).Un peu l'inverse d'un piège à son amortissant avec des trous de diamètres mesurés et de l'amortissant derrière.

Sinon l'article d'Eddy est vraiment très intéressant, çà ouvre une réflexion intéressante et pertinente sur le sujet, merci encore Eddy!
CCA, Qute V1, NAP250.2, Naca5, SF Cremona M
Avatar du membre
RV
Membre émérite
Messages : 21033
Enregistré le : 25 juil. 2005, 20:09
Localisation : Malo-les-Bains & Montmartre
Contact :

Re: L’enceinte bass-réflex : une close plus quelque chose.

Message par RV »

thierrybzh a écrit :Ni bass reflex et encore moins close, j'ai écouté samedi dernier des Orthophases :
Ortho-quelquechose, n'est-ce pas un peu le même principe que les Magnepan, et aussi les casques oppo ?

Sinon les panneaux Quad, font aussi de la très belle musique.
Going somewhere ?
Avatar du membre
thierrybzh
Membre senior
Messages : 1836
Enregistré le : 09 juin 2012, 22:15
Localisation : à l'ouest de Condate - Britannia

Re: L’enceinte bass-réflex : une close plus quelque chose.

Message par thierrybzh »

RV a écrit :
thierrybzh a écrit :Ni bass reflex et encore moins close, j'ai écouté samedi dernier des Orthophases :
Ortho-quelquechose, n'est-ce pas un peu le même principe que les Magnepan, et aussi les casques oppo ?

Sinon les panneaux Quad, font aussi de la très belle musique.
il faudra que je demande au propriétaire car on a parlé Magnepan mais je ne sais plus quelle différence existe avec les autres systèmes d'enceintes plan.
Je n'ai jamais écouté les panneaux Quad (pas assez pour en dire quelque chose).

L'utilisation demande un local adapté, la version 18 cellules doit mesurer 1m10 de coté au moins et peser environ une bonne quarantaine de kg. C'est donc peu facile à déplacer.
Platine Project RPM 5.1 & cellule Denon103 R - Lecteur CD 2 & Tuner Nat 03.
Pré Nac 102 / Hicap & Amp Nap 180 - PEL Classic
Modulation : AR Sound Lunar - HP : Naca 5

Image
Avatar du membre
RV
Membre émérite
Messages : 21033
Enregistré le : 25 juil. 2005, 20:09
Localisation : Malo-les-Bains & Montmartre
Contact :

Re: L’enceinte bass-réflex : une close plus quelque chose.

Message par RV »

Les Magnepan ont une membrane orthoplanar (je pense que c'est le nom) du même type que les casque Oppo, par exemple, une tekno différente de l'electrostatique comme Quad, Martin Logan, ou Stax en casque.
Going somewhere ?
Avatar du membre
laurich
Membre senior
Messages : 1681
Enregistré le : 22 avr. 2010, 14:59
Localisation : Nord

Re: L’enceinte bass-réflex : une close plus quelque chose.

Message par laurich »

thierrybzh a écrit :Ni bass reflex et encore moins close, j'ai écouté samedi dernier des Orthophases :
24 plaques de polystyèrene et couplées en série. Le son empli la pièce malgré une forte directivité. et une bande passante très large malgré que je n'ai pas tout compris sur le fonctionnement de ce type de transducteur ni comment se fabrique le signal. Le grave abyssal notamment m'a étonné. Les bons enregistrement sont très bien restitués par contre, les mauvais enregistrements deviennent "brillamment" mauvais.

on a écouté du jazz et ça suit en timbres comme en dynamique. Je craignais pour les graves et je me suis trompé. Je craignais pour les impulsions de dynamiques et là encore, je me suis trompé. Je craignais un aigu un peu acide et je me suis trompé, ils ne sont pas en avant et ils ne sont pas agressifs malgré une bande passante très étendue.
Ca ne remet pas forcément en cause les hauts parleurs classiques mais il n'y a pas que cela.
Je vais y retourner pour une autre écoute d'ici un mois ou un mois et demi et j'aurais l'occasion de redévelopper mon ressenti avec d'autres disques. Cette fois, l'assembleur de cette technologie aura construit une version 12 cellules qu'il dit être plus douce et plus musicale.
le signal ( tension /fréquence )passe sur le conducteur plat qui est collé directement sur la membrane en polystyrène
générant un champs magnétique variable qui grâce aux aimants placé à l 'arrière provoque la mise en mouvement de la membrane
et cela sur toute sa surface et sans aucun frottement


http://img4.hostingpics.net/pics/756290orto.png
J'avais écouté des enceintes similaires dans les années 1990 et à l'époque le grave était absent: de gros progrès semblent avoir été réalisés: Pour info les deux fois 12 cellules sont à 7500 €.
S1: TD Rega P3/24 - TTPSU - Dynavector DV20XL - EAR 834 P Deluxe
Full Xulyde actif PCT - MD3 - NACA5
S2: Cd Microméga Digit - DAC TEAC NT-503 - NAC 42 - NAP 110 - MD1
S3: CDI - Headline2 - NAPSC2 - Casque AKG K340
HC Denon AVR 2803 - Cambridge azur 752 BD - Pioneer DVR LX60D - Panasonic DMR XW350 - Cabasse IO
Avatar du membre
thierrybzh
Membre senior
Messages : 1836
Enregistré le : 09 juin 2012, 22:15
Localisation : à l'ouest de Condate - Britannia

Re: L’enceinte bass-réflex : une close plus quelque chose.

Message par thierrybzh »

laurich a écrit : J'avais écouté des enceintes similaires dans les années 1990 et à l'époque le grave était absent: de gros progrès semblent avoir été réalisés: Pour info les deux fois 12 cellules sont à 7500 €.


Ah le vendeur "estimait " la valeur des 24 à 7000 € sans la main d’œuvre ni le temps de mise au point.
Je ne suis pas allé les écouter dans un but d'achat éventuel, je me doutais que la facture serait un peu trop salée mais pour ma culture personnelle et l'écoute s'est faite chez un voisin.
Platine Project RPM 5.1 & cellule Denon103 R - Lecteur CD 2 & Tuner Nat 03.
Pré Nac 102 / Hicap & Amp Nap 180 - PEL Classic
Modulation : AR Sound Lunar - HP : Naca 5

Image
Répondre