ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Tout sur les lecteurs CD & Amplificateurs (SKjo, Kjo et Kjette), et les enceintes (MD3, MD2 et MD1), "Tour de France"
Répondre
Avatar du membre
eddy
Administrateur
Messages : 4091
Enregistré le : 23 mai 2005, 21:15
Localisation : Bischwiller
Contact :

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Message par eddy »

la feuille a écrit :Maintenant que Chris en parle, je me dis que s'il n'y a aucun soucis sur l'image stéréo, la profondeur n'est pas non plus au top sur mon S2 avec les Kan.
Est-ce qu'on peut en conclure que le type "clos" qui (du fait de l'appui au mur) présente, en contrepartie de tous ses avantages, le léger défaut de ne pas donner de perspective ?
Non vraiment ce serait terrible de croire à cette conclusion ! J'ai essayé d'expliquer ce qui donne cette image séduisante avec la technique du bass-réflex. Lorsqu'un micro enregistre les informations musicales toutes les ondes directes ainsi que toutes les ondes réfléchies qui permettent de parfaitement définir l'espace-temps tout y est avec une précision sans faille, on ne peut pas dissocier la musique des instruments de l’acoustique ni de l’espace tout ce que le micro enregistre n’est qu’un flux d’informations parfaitement orchestré dans le temps. L’enceinte close permet de retrouver ce flux d’enregistrement et la musique qui est à sa place implique tout naturellement que le reste l’est aussi ce n’est pas possible autrement, il se passe quelque chose en permanence et toutes les informations sont intimement liées, rien ne permet de distinguer à un instant T si l’on observe la complexité des ondes et sachant que tout se passe en même temps ce qui relève d’un instrument ou de l’acoustique ( ce sont les ondes indirectes qui parcourent toute la salle de concert et qui avec leur décalage dans les temps nous indique avec précision la taille de la salle et la position des instruments dans l’espace ). L’image qu’elle produit ainsi que le rendu de l’acoustique y est juste même si je sais que la plupart préfère une image plus large ou plus ouverte c’est selon et avec plus de profondeur etc. cela n’est pas prêt d’arrêter de me surprendre. Il n’y a pas d’effet dans une enceinte close pour la simple raison que l’on ajoute rien qui puisse donner un quelconque effet, on peut en déduire qu’elle est fidèle à ce qui a été enregistré. La bass-réflex ajoute et c’est beaucoup plus que cela puisqu’elle dédouble toutes les informations, on peut considérer que sur une deux voies le haut parleur de grave s’occupe des six premières octaves et toutes ces informations qui représentent la musique d’un instant précédent viennent alors s’ajouter dans l’espace aux informations que les hauts parleurs produisent un temps plus loin. Tout est paradoxalement possible car les sons des fondamentales et des harmoniques sont évidemment semblables même si les temps ne sont pas les mêmes et ces informations supplémentaires disposent elles aussi de phases ( au sens des décalages des temps ) ce qui a pour effet de placer des sons dans l’espace alors même qu’ils ne devraient pas y être ! L’effet est garanti et ça marche !


Ceci tente de répondre à pas mal d’interrogations que j’ai pu lire : que l’on enregistre un instrument ou la Symphonie des Mille de Mahler pour citer un exemple un peu extrême en termes de nombres de musiciens il faut simplement penser à l’enregistrement qui est fait et la position des micros que l’on peut imaginer lors d’un enregistrement « live » comparable à une bonne place d’auditeurs (c’est très important d’imaginer l’enregistrement simplement à une bonne place d’auditeur). Si nous même comme les micros d’enregistrements se trouvent par exemple à trente mètres dans une salle de concert où un orchestre symphonique joue on se rend compte que l’angle de champ de l’orchestre représente… combien ? soixante degré ? cent vingt si vous êtes tout devant mais ce n’est pas le meilleur endroit pour bénéficier d’un bon équilibre. On garde soixante degré de champ : l’orchestre est devant et tout est là. Le volume sonore est certes conséquent mais notre bonne place permet un bon équilibre de l’ensemble du concert. C’est là que je pense un peu différemment car il ne s’agit pas d’ouvrir la porte de notre salon est d’accueillir plusieurs centaines de musiciens ( pour certains c’est le cas ) avec leur instrument… ben si pourquoi pas ! Je vais vous démontrer que l’on peut laisser rentrer tranquillement tous ces musiciens. Il suffit d’abattre votre mur arrière et le tour est joué ! Car il s’agit simplement de les mettre à trente mètres de votre siège comme dans la salle de concert, vous entendrez alors sensiblement la même chose à la différence du rendu de l’acoustique. Un système hifi de qualité évite de devoir abattre le mur arrière car les trente mètres d’écart y sont enregistrés puisque on l’a vu rien n’échappe aux micros. On dispose alors d’une manière un peu magique de cet angle de champ que l’on avait au concert car les distances et tous les emplacements représentent des décalages dans le temps du point de vue électronique. Il suffit même de bien régler le niveau pour que l’illusion de la place de concert soit crédible. A part que l’on ajoute à nos oreilles aussi les informations de l’acoustique de notre pièce d’écoute puisque comme pour le concert les informations vont circuler dans toute la pièce, c’est une autre vaste discussion car là aussi j’ai un point de vue totalement différent sur les acoustiques des pièces domestiques qui sont parfois rendues responsables de bien des défauts alors que c’est simplement la cohérence musicale qui fait défaut et pas la pièce même s’il existe bien sûr des cas limites où la géométrie des murs engendrent des ondes stationnaires mais ce sont des cas rares et on peut facilement résoudre ce genre de souci mineur.
Et si l’on remplace notre orchestre symphonique par une bonne place d’un concert de Led Zeppelin l’angle de champ change peu on reste toujours autour des soixante degrés d’ouverture devant soi sauf à être tout devant avec les oreilles dans les batteries d’enceintes, c’est simplement un exemple de place où la musique est bonne et convient à un bon enregistrement, on peut bien sûr se retrouver à bien des endroits pour apprécier le concert. Le contexte est un peu différent aux concerts pop/rock car la musique est sérieusement amplifiée et la principale différence est le volume sonore infernal que l’on a pas tout simplement chez soi mais les proportions sont parfaitement justes et à part quelques dizaines de décibels il ne manque rien : on peut créer cet angle de champ chez soi si l’enregistrement le permet c’est encore une autre histoire.
Si les enregistrements studio se faisaient toujours d’une manière simple avec des phases naturelles ( placement des micros à une bonne place pour écouter la musique ) au lieu de fausses phases synthétiques ( c’est les tables de mixage qui décident ), c’est tellement simple à faire et tellement plus juste que de créer un emplacement de l’orchestre en triturant les phases sachant que les temps ont une telle importance !
Avatar du membre
eddy
Administrateur
Messages : 4091
Enregistré le : 23 mai 2005, 21:15
Localisation : Bischwiller
Contact :

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Message par eddy »

:rouge: J'ai pas encore répondu sur le sujet du mur arrière car je devais éclaircir un peu certains points importants avant de rentrer dans ce genre de détails !
Avatar du membre
ikoun
Membre vétéran
Messages : 3849
Enregistré le : 24 mai 2007, 09:33
Localisation : Belgique

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Message par ikoun »

Je pense que finalement, ce post ou celui que tu as écrit sur les bass -reflex devrait être "renommé" "philosophie des enceintes MD'.

Ce sont ces questions qui t'ont poussé à développer tes propres enceintes si je ne me trompe (?).

Lors de mon unique visite, c'est ce que tu m'as fait comprendre et c'est depuis ce jour que j'ai compris que pour avoir de la musique, c'est une close ou rien.
C'est presque dommage que tu n'aies pas partagé plus tôt tes réflexion sur ce forum en détail comme tu le fais maintenant.

Je ne suis pas en mesure de "critiquer" les MD car la seule mouture que j'ai écoutée était encore en "genèse" et je ne sais pas comment elles sonnent aujourd'hui. ;)

Pour les sceptiques, il faut aller les écouter.

Mais avec les explication de Eddy et ses enceintes in situ, on ne peut que comprendre. Les timbres sont plus vrais parce qu'il y a cette cohérence, cette rapidité qui nous délivre un message beaucoup plus juste même si peut-être parfois moins "flatteur" aux oreilles engourdies au bass reflex.
Il m'a fallu le temps mais c'est bien une évidence.
<:)
Coluche : "Quand on voit ce qu'on voit, puis qu'on entend ce qu'on entend...ben on a raison de penser ce qu'on pense."
Ba Ba Baaa Ba Ba Na Naaaa
Avatar du membre
eddy
Administrateur
Messages : 4091
Enregistré le : 23 mai 2005, 21:15
Localisation : Bischwiller
Contact :

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Message par eddy »

<:) Je compte venir bientôt en Belgique et si quelqu'un veut écouter je suis prêt à bouger pour montrer la musicalité totalement à part ( sauf pour ceux qui connaissent les DBL ) des MD. C'est tout simple il n'y a rien de spectaculaire mais rien non plus qui est faux mais avec cela je sais quand même que j'aurai du pain sur la planche car toutes ces années d'écoutes restent bien tenaces ! Mais il n'y avait rien d'autre à écouter et ce n'est que maintenant qu'il y a... une petite alternative à toute cette histoire ! Je vais continuer à montrer cette différence fondamentale même si c'est difficile à bousculer toutes ces idées reçues.
spearit
Membre cadet
Messages : 361
Enregistré le : 12 oct. 2009, 17:14
Localisation : 67 - Sélestat

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Message par spearit »

Il est vrai que la philosophie d'Eddy est indissociable de ces enceintes pour avoir une bonne approche de celles-ci.

Je le rappelle (oh combien :super: ) de ma première écoute des MD1. Ma première écoute d'enceintes closes, pendant tout un samedi après midi avec un volume soutenu, les CD ce sont enchaînés les uns après les autres pour mon plus grand bonheur à découvrir ce que recèle véritablement mes galettes.

J'étais enchanté par cette séance, mais toutefois je n'ai pu m'empêcher de faire la remarque suivante : "ça manque tout de même de basse !!" (si, si j'ai osé :rouge: )
(mes enceintes étaient alors des colonnes JM Lab). Oui ces fameuses basses surfaites des enceintes bass reflex.
Et là Eddy, le plus courtoisement du monde a pris le temps de m'expliquer ce qu'est une enceinte close, son principe et pourquoi les bass reflex mettent en avant artificiellement ce registre. J'étais tout aussi ravi des explications techniques que de l'écoute.

Je n'ai donc pas manqué d'aller réécouter les MD1, mais cette fois ci en étant attentif aux précédentes explications, j'ai du en fait éduquer mon oreille et ma sensibilité pour me rendre compte que mon seulement basse il y avait, mais aussi de leur qualité: propre, sec, sans bavure, bien tendu et mélodique.

Et c'est ainsi que d'écoute en explications techniques que l'on trouve la cohésion de la démarche d'Eddy et que l'on peut suivre son aventure sans trop se poser de questions si l'on fait confiance à sa démarche.

Je pense que maintenant que la philosophie a été concrétiser dans les enceintes MD' on peut la dévoiler au grand jour sans être taxé de folie douce...

<:)
Ubuntu Studio / Serveur Audio Jack temps réel -> DAC RME ADI 2 FS -> NacA5 -> MD2

WWG1WGA
Avatar du membre
RV
Membre émérite
Messages : 21298
Enregistré le : 25 juil. 2005, 20:09
Localisation : Malo-les-Bains & Montmartre
Contact :

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Message par RV »

tite931 a écrit :C'est un sujet sur les MD !
Je ne souhaite pas discuté du Naca5 ici, ce serait dommage...
Certes Thierry,

Mais si les MD ne fonctionnent réellement bien qu'avec du Naca5, cela entre quand même dans le sujet de ce fil.

Car il me semble, que d'ordinaire le câble HP est davantage un complément de l'ampli jusqu'à parfois devenir quasi indispensable à son bon fonctionnement, et je ne parle pas ici que de musicalité.

Un ampli Spectral par exemple, qui est loin d'être une mauvaise électronique, a des chances de fonctionner bien mieux avec un MIT, qu'avec du Naca5, est-ce donc à dire en poursuivant le raisonnement que les MD ne donnent leur potentiel, sinon avec une amplification naim, du moins avec une amplification qui accepte bien le Naca5, auquel cas cela réduit sensiblement l'universalité des MD en plus des couplages habituels ampli/enceintes et aussi enceintes/pièces.

Les SBLs par exemple s'accommodent très bien des câbles HP Lavardin complément naturel des amplis de même marque.
Going somewhere ?
Avatar du membre
tite931
Membre senior
Messages : 2300
Enregistré le : 13 mars 2010, 10:40
Localisation : 93 (Gagny) et 35

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Message par tite931 »

Hervé,
Sauf si on met du Naim Black avec les MD, il n'est normalement plus obligatoire d'avoir du Naca pour les amplis.
CDX - 32.5 - 140cb - Intro - naca4
Avatar du membre
RV
Membre émérite
Messages : 21298
Enregistré le : 25 juil. 2005, 20:09
Localisation : Malo-les-Bains & Montmartre
Contact :

ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Message par RV »

Thierry,
Oui je suis d'accord, mais là n'était pas ma remarque.
Elle concernait plutôt l'association MD-Naca5 qui si j'en crois ce que j'ai lu est importante
Donc quid des ampli qui ne s'accommodent pas trop des caractéristiques du naca5 ?
Modifié en dernier par RV le 13 mars 2017, 17:06, modifié 1 fois.
Going somewhere ?
Avatar du membre
zorglub007
Membre senior
Messages : 1544
Enregistré le : 19 févr. 2014, 18:45
Localisation : environs de Metz

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Message par zorglub007 »

Je pense que les MDs ont été conçues avec du Naca5 et des électroniques Naim pour compagnons.
Et que ça ne veut pas du tout dire qu'elles ne s’accommodent pas d'autres matériels.
Elles jouent chez moi avec des électroniques Xulyde et parfois Sphinx et ça leur va très très bien.
Pour le câble, je n'ai pas encore eu l'occasion d'essayer; mais je suis persuadé qu'un Cryo4 argent, de notre ami du forum Apogée, serait au moins aussi bien en accord que le naca5 !
<:)
S1 = THORENS TD295 Mk4 + CAMBRIDGE préphono Azur 540P + PC + CALYX dac 24/192 + UPTONE AUDIO Regen + ROTEL RCD 1572 + XULYDE ampli SKJETTE + enceintes MD3 + NAIM Naca5 + APOGEE Cryo 4 Argent - Daphile
S2 = PC + Dac Chordette 2qute + HEED Obelisk SI III + NAIM Ariva - Foobar
S3 = lecteur enregistreur SAMSUNG + SPHINX Project Ten Le + NAIM SBL
Avatar du membre
doctor diamond
Membre senior
Messages : 1333
Enregistré le : 06 févr. 2015, 19:52

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Message par doctor diamond »

:taistoi:
Modifié en dernier par doctor diamond le 03 avr. 2017, 13:13, modifié 1 fois.
Doc.D. <:)
Dans la rue la Musique!
Music? in the street!
La musica? nelle strade!
BEETHOVEN STRASSE!
MUSS ES SEIN? ES MUSS SEIN!

-Ferré76-
Avatar du membre
doctor diamond
Membre senior
Messages : 1333
Enregistré le : 06 févr. 2015, 19:52

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Message par doctor diamond »

:taistoi:
Modifié en dernier par doctor diamond le 03 avr. 2017, 13:13, modifié 1 fois.
Doc.D. <:)
Dans la rue la Musique!
Music? in the street!
La musica? nelle strade!
BEETHOVEN STRASSE!
MUSS ES SEIN? ES MUSS SEIN!

-Ferré76-
Avatar du membre
zorglub007
Membre senior
Messages : 1544
Enregistré le : 19 févr. 2014, 18:45
Localisation : environs de Metz

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Message par zorglub007 »

doctor diamond a écrit :En lisant attentivement les commentaires de chacun...me vient une interrogation...
Est-ce que certains parmi vous, ont-ils eu l'occasion d'écouter les MD avec une autre électronique que Naim ou Xulyde?
Cela pourrait être intéressant, voir révélateur
Avec mon Sphinx, cher Voisin ?
<:)
S1 = THORENS TD295 Mk4 + CAMBRIDGE préphono Azur 540P + PC + CALYX dac 24/192 + UPTONE AUDIO Regen + ROTEL RCD 1572 + XULYDE ampli SKJETTE + enceintes MD3 + NAIM Naca5 + APOGEE Cryo 4 Argent - Daphile
S2 = PC + Dac Chordette 2qute + HEED Obelisk SI III + NAIM Ariva - Foobar
S3 = lecteur enregistreur SAMSUNG + SPHINX Project Ten Le + NAIM SBL
Avatar du membre
doctor diamond
Membre senior
Messages : 1333
Enregistré le : 06 févr. 2015, 19:52

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Message par doctor diamond »

:taistoi:
Modifié en dernier par doctor diamond le 03 avr. 2017, 13:14, modifié 1 fois.
Doc.D. <:)
Dans la rue la Musique!
Music? in the street!
La musica? nelle strade!
BEETHOVEN STRASSE!
MUSS ES SEIN? ES MUSS SEIN!

-Ferré76-
Avatar du membre
FredM
Membre vétéran
Messages : 3426
Enregistré le : 27 nov. 2013, 17:48
Localisation : Lille

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Message par FredM »

RV a écrit : Elle concernait plutôt l'association MD-Naca5 qui si j'en crois ce que j'ai lu est importante
Donc quid des ampli qui ne s'accommodent pas trop des caractéristiques du naca5 ?
Rha respires Hervé, tu pars un poil dans tous les sens là si tu me permets, stay focused on the subject et tout, c'est un fil hyper spécifique MDs alors faut amha pas pinailler "moui mais suivant le câble ou l'ampli machin bidule etc... etc...". Amha comme toutes bonnes enceintes les MDs s'accommodent de tous les matos possibles et imaginables quelles que soient les marques, je pense que le sujet est plus "nos remarques sur les traits caractéristiques des MDs", sous entendu "qu'on retrouve sur les MD plus ou moins indépendamment des électroniques". Cela dit tes remarques sont intéressantes​ mais bon, bref, j'my comprin.
"Un roi sans divertissement est un homme plein de misères". B. Pascal.

S1: NAC202/NAP200 - NAPSC - CD5XS - Hiline - B&W CM10 S2 câblées NACA5
S2: Yamaha R-N803D - Yamaha CD-S300 - Cabasse Jersey MT32 - câbles Viard Audio Premium HD - Sennheiser HD 650
pasadena

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Message par pasadena »

eddy a écrit :<:) Je compte venir bientôt en Belgique et si quelqu'un veut écouter je suis prêt à bouger pour montrer la musicalité totalement à part ( sauf pour ceux qui connaissent les DBL ) des MD. C'est tout simple il n'y a rien de spectaculaire mais rien non plus qui est faux mais avec cela je sais quand même que j'aurai du pain sur la planche car toutes ces années d'écoutes restent bien tenaces ! Mais il n'y avait rien d'autre à écouter et ce n'est que maintenant qu'il y a... une petite alternative à toute cette histoire ! Je vais continuer à montrer cette différence fondamentale même si c'est difficile à bousculer toutes ces idées reçues.
C'est un point de vue qui se respecte, mais ce n'est qu'un point de vue.
J'ai écouté des enceintes closes, ibl, sbl, dbl, linn kan, sara (j'ai ai possédé une paire pendant 10 ans), isobarik. En passif et en actif, toujours avec du naim d'époque, olive essentiellement.
Je n'ai jamais été emballé. Je ne suis pas le seul, hélas.
L'enceinte close n'est pas la seule approche de la hifi, ni la seule à se vouloir réaliste.
Je n'ai pas écouté les MD3 actuelles, donc je n'ai rien à en dire.
En revanche, je ne connais pas un instrument ni un orchestre qui soient indépendants de la pièce d'écoute et de ses résonnances, sauf en chambre close pour tester la courbe de réponse (inécoutable)
Je possède un piano quart de queue, joué par ma femme, qui sonne différemment dans notre séjour selon la saison et le taux d'humidité. Je possède un saxophone ténor, que je jouais il y a 20 ans. On avait coutume de dire : "tous les saxophonistes sont bons dans leur salle de bains", car les résonnances donnent une ampleur chaleureuse au son, même si on souffle mal.
L'émotion n'est pas toujours la vérité, et la vérité ne donne pas toujours l'émotion.
Je ne pense pas que tous les chercheurs et créateurs d'enceintes bass reflex aient tort. ils ont un point de vue, parfois un parti pris. Comme toi.
Chacun est respectable. <:)
Répondre