ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Tout sur les lecteurs CD & Amplificateurs (SKjo, Kjo et Kjette), et les enceintes (MD3, MD2 et MD1), "Tour de France"
Répondre
Avatar du membre
pfr69
Membre junior
Messages : 506
Enregistré le : 29 sept. 2012, 00:31
Localisation : Lyon

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Message par pfr69 »

Bonjour à tous,
Sacré week end pour moi….
J'ai eu le plaisir d'assister à l'installation des MD3 chez Athos69. Comme il a commencé à le dire, ça joue, plutôt bien même. Après un arrêt de l'ampli au moment de la mise en place, il a fallu un petit moment pour que tout se mette en place mais on sent bien que le potentiel est énorme.
On peut sans doute chipoter sur le meilleur point d'écoute mais l'essentiel, la musique est là , bien là, quelque soit l'enregistrement. Dynamique, précision, subtilité, fluidité sont vraiment de la partie.

Eddy est ensuite venu faire la mise à jour de mes MD3. J'y reviendrais plus en détails prochainement mais je peux déjà dire que partant d'une situation qui m'apportait déjà beaucoup de satisfactions et qui ne me donnait absolument pas de frustration, Eddy a réussi à faire franchir à mon système un bond considérable. Je suis épaté par le réalisme, la vie, la véracité de ce qui est restitué. Je crois maintenant vraiment ressentir ce qu'Eddy cherche à expliquer depuis longtemps: la justesse des temps. Tout est maintenant en place , sans trainage, sans agressivité. Avant qu'Eddy ne reprenne la route, nous avons écouté le titre Think of One du vinyle éponyme de Wynton Marsallis, à un niveau, disons réaliste. Nous sommes resté baba sur la fulgurance de la trompette.
Vous aurez compris que je suis ravi. Ce n'est peut être pas "The End" mais c'est assurément la certitude de beaucoup de plaisir d'écoute.
Chapeau l'artiste.
<:) Pascal

PS: si vous passez en région lyonnaise, je serai naturellement content de partager une écoute.

LP12/ARO/Benz Reference S/Lehmann Decade | NAT01 | CDS (PL) | Freebox & Qobuz/Mconnect-> UnitiQute 2 (PL)| NAC252/ SC DR(PL) |NAP300 DR (PL) |SL|MD3 :coeur: | Fraim * 2 |Furutech TP60 (PL)
Avatar du membre
m2003
Membre senior
Messages : 1614
Enregistré le : 28 mai 2005, 20:01
Localisation : la cité des Fifres à deux pas du fabricant de mes enceintes

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Message par m2003 »

P'tain tu me mets l'eau à la bouche, j'en bave...
Marc

Que la musique soit en toi

S1: Lecteur CD SKJO & Ampli KJO MK2, platine Vinyl Rega P III+cellule Blue Point Special Evo III+Naim Stageline avec High Cap + cordon HDG diy, enceintes MD3 + MAJ Ultime
S2: Lecteur CD3.5, Tuner Nat03, Nac92R, Nap 90.2, FlatCap, enceintes Gaia Minor+Pieds Xulyde
En réserve: Lecteur CD NAD 5425, Ampli Nait 1, pieds Target
Avatar du membre
naim21
Membre senior
Messages : 1659
Enregistré le : 14 janv. 2006, 11:02

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Message par naim21 »

naim21 a écrit : Une conséquence première pour moi (Eddy devrait en être rasséréné), mon niveau d'écoute a baissé, très fortement.
Une écoute à fort niveau me permettait auparavant de pallier, dans une certaine mesure, le comportement physiologique de mon ouïe, notre "courbe de réponse" n'étant pas linéaire et fortement dépendante du niveau sonore.
La MD3 propose un équilibre remarquable, même à des niveaux sonores relativement faibles.
Installées désormais dans mon lieu d'écoute, je confirme ce que j'ai écrit à leur propos.
Cette sensation indescriptible de "mise au point", dans toutes les acceptions du terme.
Du fait de leur singularité musicale à proposer "l'écoute de ce qu'on leur fournit" (Garbage in, Garbage out, pour ceux qui se souviennent), les enregistrements sont "mis à nu".
En tant qu'objets d'écoute et de monitoring, elles me réservent des surprises, à n'en pas douter.
Bonsoir tout le monde.
Je poursuis, pas à pas, ma prise de contact avec les MD3.
En complément de ce que j'ai écrit à chaud, je confirme que les enregistrements à la technique approximative ou mal aboutis sont offerts dans leur jus. Les MD ne pardonnent rien, vraiment rien. Elles ont une capacité à suivre les inflexions sonores qui m'était non connue jusqu'à ce jour. Cela permet d'offrir une palette, notamment dynamique, totalement au service de la musique, avec, entre autres, une extinction des notes et gestion des silences auxquelles je n'étais pas habitué.
Je confirme donc que surprises il y a!
Pour me familiariser, j'ai réécouté quelques pans de ma playlist des Trois Lacs 2018. Il y a encore plus de choses dans certains enregistrements que ce que je pensais. Mon avantage désormais est de ne plus avoir à me déplacer chez Eddy pour "découvrir" mes enregistrements...

Ma petite pièce est (très) amortie et offre un niveau de bruit de fond résiduel (très) faible.
J'ai mesuré, en situation d'écoute avec les appareils sous tension, un bruit de fond de 28dBA et 41dBC à 1,5 mètre de l'enceinte gauche.
Il règne donc un calme réel très "acceptable".
L'écoute en "close-up" est alors révélatrice, tant pour enregistrements que le matériel lui-même.
Les capacités dynamique et de "discrimination sonore" des MD3, dans ces conditions d'écoute quelque peu particulières, me donnent la possibilité d'écouter à des niveaux sonores beaucoup plus bas que ceux que j'avais l'habitude de pratiquer.
N'ayant auparavant écouté les MD3 qu'à niveau "normal" (ou un peu plus...), j'avais imaginé ce qu'elles pourraient donner dans mon univers.
Et bien, j'étais loin du compte.
Au point parfois d'être tellement surpris par ce que j'ai perçu que je reviens en arrière pour m'assurer que c'est bien dans le fichier que j'écoute et pas autre chose.
Je suis donc en pleine découverte de ces objets sonores et pense avoir encore un sacré bout de chemin à parcourir.
Même si mes conditions d'écoute sont vraiment très particulières par rapport à celles que vous mettez en œuvre chez vous, la MD3, poussée par mon électronique plus que vintage, va loin, très loin.
La suite au prochain numéro.
Nos chaines nous trompent!
Et alors?
Fermons les yeux...
Et écoutons.
Avatar du membre
tite931
Membre senior
Messages : 2295
Enregistré le : 13 mars 2010, 10:40
Localisation : 93 (Gagny) et 35

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Message par tite931 »

naim21 a écrit : Je poursuis, pas à pas, ma prise de contact avec les MD3.
En complément de ce que j'ai écrit à chaud, je confirme que les enregistrements à la technique approximative ou mal aboutis sont offerts dans leur jus. Les MD ne pardonnent rien, vraiment rien.
J'ai pu entendre plusieurs fois les MD3 et cela avec des électroniques différentes : les Xulydes, Nac 252, Nac 32.5, Nac 552, Nac 282, Nap 135, 300, 160...
Personnellement, j'en tire la conclusion que les Md3 ont une grande neutralité car j'ai trouvé les résultats d'écoutes très variés suivants ces électroniques associées. Des fois avec un son assez brut de coffre mais je n'ai jamais mis ça sur le compte des enceintes, je pense que si des enregistrements paraissent durs à écouter cela vient des électroniques en amont et plus particulièrement du préampli.
Aussi pour continuer dans le sens de cette analyse, on peut penser que tes précédentes Isobarik avaient tendance à gommer les duretés qui pouvaient être présentes en amont du système et qui se révèlent naturellement aujourd'hui...
Tu nous diras dans le futur ce qu'il en est ?
CDX - 32.5 - 140cb - Intro - naca4
Avatar du membre
naim21
Membre senior
Messages : 1659
Enregistré le : 14 janv. 2006, 11:02

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Message par naim21 »

tite931 a écrit : Aussi pour continuer dans le sens de cette analyse, on peut penser que tes précédentes Isobarik avaient tendance à gommer les duretés qui pouvaient être présentes en amont du système et qui se révèlent naturellement aujourd'hui...
Tu nous diras dans le futur ce qu'il en est ?

Afin de pouvoir comparer ce qui peut l'être, je me suis livré à une expérience. Si les haut-parleurs ont changé, les câbles de liaison aussi.
- Avant; LINN LK20 (équivalent NACA4) alimentant en tri-amp passive (3 câbles en // en sortie de chaque canal du 250CB raccordés directement sur les filtres préalablement découplés),
- Après; NACA5 alimentant le filtre des MD.
Gros changement de décor pour l'amplificateur, lorsque l'on sait le soin apporté par NAIM au couplage étages de sortie/câble de liaison. Mais il est vrai que, à l'époque, le NACA4/LK20 était le seul produit vendu, le NACA5 étant arrivé plus tard.

J'ai donc reconstruit deux câbles de liaison vers les MD à partir de NACA4 utilisé auparavant sur des KAN et LS3/5 (toutes parties vers d'autres oreilles depuis un bon moment).

Branchement.
Écoute.

Une forme de jour/nuit.
La MD ayant été conçue en tenant compte du NACA5 en tant que composant, la différence est immédiate.
Le NACA4, dans ma configuration, modifie réellement la restitution de l'enceinte.
On ressent une perte de nuances, d'une partie du grave "abyssal", des attaques et extinctions de notes, de dynamique...
Bref, la MD est quelque part "bridée" et n'offre plus qu'une partie de son potentiel.
Mais, ne nous méprenons pas, ça reste d'un sacré niveau!
Mon écoute en "close-up" n'est certainement pas étrangère à l'évidence de ces écarts.
La remise en place du NACA5 remet tout d'aplomb... et d'accord.

Pour rappel, le DMS ayant été construit avec des liaisons LK20/NACA4, et ne disposant pas du NACA5 nécessaire pour faire le test, les "bébés de quarante kilos ou presque" n'ont pas repris de service "pour voir".
L'alimentation si spécifique de leur filtre, et leur complexité (plus de trente composants), ferait "quel ménage" avec du "tout NACA5", qui plus en // sur les sorties d'ampli. Je ne sais pas.
Toujours est-il que la conception des MD prend en compte le NACA5 comme composant et ce n'est pas pour rien.

Comme je l'ai écrit dans des posts précédents, mon DMS, dans les mêmes conditions physiques d'installation, m'a offert de très grands moments, comme il en offrira, à n'en pas douter, aux futurs acquéreurs.
Je ne peux pas ne pas évoquer que le principe de fonctionnement d'un HP reste basé sur un truc du siècle dernier.
Des progrès techniques et de matériaux ont été fait en deux générations. Par ailleurs, le coût d'un DMS comme le mien était identique, à l'époque, à celui d'une MD3. Son "loto sonore" pouvait être "perfectible" mais il aura marqué son époque, et continue de le faire.
Les principes de charge et de filtrage de la MD ne sont pas étrangers à l'offre sonore qu'elle propose, dès lors que correctement alimentée et installée.
Que son concepteur en soit remercié... et reconnu me semblerait dans la logique, après toutes ces années de recherches.

Après, il n'est que de faire une écoute avec SES PROPRES sources (et oui, toujours ces histoires de mastering) pour se faire une idée.
Au final, plaira, plaira pas?
Là n'est pas la question, à mon humble avis.
Chacun porte avec soi la signature sonore qui lui convient.
Mais une écoute n'engage à rien, sauf si...

Nos chaines nous trompent!
Et alors?
Fermons les yeux...
Et écoutons.
Avatar du membre
zorglub007
Membre senior
Messages : 1537
Enregistré le : 19 févr. 2014, 18:45
Localisation : environs de Metz

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Message par zorglub007 »

Bonsoir Bruno,

Si j'ai bien compris, le Naca 4 sort perdant de sa comparaison avec le Naca 5 sur les MD3.
Personnellement j'ai eu l'occasion de comparer du Naca 5 avec du Cryo Argent d'Apogée sur deux longueurs de 2m.
Le Naca 5 est sorti perdant. Mais c'était avec des Ariva.
Je n'ai jamais eu l'occasion de faire l'expérience du Cryo Argent avec des MD3, sur deux longueurs de 5m .
Dommage !

Bonne soirée.
Henri
<:)
S1 = THORENS TD295 Mk4 + CAMBRIDGE préphono Azur 540P + PC + CALYX dac 24/192 + UPTONE AUDIO Regen + ROTEL RCD 1572 + XULYDE ampli SKJETTE + enceintes MD3 + NAIM Naca5 + APOGEE Cryo 4 Argent - Daphile
S2 = PC + Dac Chordette 2qute + HEED Obelisk SI III + NAIM Ariva - Foobar
S3 = lecteur enregistreur SAMSUNG + SPHINX Project Ten Le + NAIM SBL
Avatar du membre
naim21
Membre senior
Messages : 1659
Enregistré le : 14 janv. 2006, 11:02

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Message par naim21 »

zorglub007 a écrit :Bonsoir Bruno,

Si j'ai bien compris, le Naca 4 sort perdant de sa comparaison avec le Naca 5 sur les MD3.
Personnellement j'ai eu l'occasion de comparer du Naca 5 avec du Cryo Argent d'Apogée sur deux longueurs de 2m.
Le Naca 5 est sorti perdant. Mais c'était avec des Ariva.
Je n'ai jamais eu l'occasion de faire l'expérience du Cryo Argent avec des MD3, sur deux longueurs de 5m .
Dommage !

Bonne soirée.
Henri
<:)
Bonsoir Henri
J'ai voulu, en ce qui me concerne, "voir" un peu l'effet câble en utilisant celui qui m'a accompagné pendant plus de trente ans.
Eddy a bâti ses MD en intégrant la liaison NACA5 dans son équation.
Et ça s'entend clairement.
Une expérience d'alimentation des MD avec un câble différent du NACA5 peut, en effet, être intéressante.
C'est UNE des composante de son équation conduisant au résultat que l'on perçoit, chacun ayant sa grille de lecture et de valeurs.
Du fait même de la conception des MD, leur positionnement dans l'environnement d'écoute est aussi une composante.
Dans mon "petit univers", c'est encore plus sensible et peut vite conduire à des déséquilibres se traduisant, par exemple, par une latéralisation trop marquée, un manque d'homogénéité, j'en passe et des meilleures.
La MD, comme un DMS ou une SBL, mais par pour les mêmes raisons, s'appuie et sollicite beaucoup le lieu d'écoute.
Il ne faut pas l'oublier.
Le potentiel de ces enceintes, MD, DMS ou SBL, pour ne parler que de celles que je connais (un peu), ne peut s'exprimer pleinement sans que l'on y mette "quelque forme". Fort heureusement, ma pièce dédiée, pour le moins atypique, échappe à toute contraintes "de compatibilités domestiques", c'est déjà ça.
Alors, changer un câble pour un autre, pourquoi pas?
Ça ne coûte "que" le prix du câble et un peu de précaution.
Changer ce paramètre est réversible.
Le retour ultérieur au NACA5, intégré par le concepteur des MD, garantit un déjà très très bon résultat.
Nos chaines nous trompent!
Et alors?
Fermons les yeux...
Et écoutons.
ALMO
Membre émérite
Messages : 4118
Enregistré le : 02 sept. 2006, 15:46
Localisation : Rennes

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Message par ALMO »

naim21 a écrit :
Afin de pouvoir comparer ce qui peut l'être, je me suis livré à une expérience. Si les haut-parleurs ont changé, les câbles de liaison aussi.
- Avant; LINN LK20 (équivalent NACA4) alimentant en tri-amp passive (3 câbles en // en sortie de chaque canal du 250CB raccordés directement sur les filtres préalablement découplés),

Pour rappel, le DMS ayant été construit avec des liaisons LK20/NACA4, et ne disposant pas du NACA5 nécessaire pour faire le test, les "bébés de quarante kilos ou presque" n'ont pas repris de service "pour voir".
L'alimentation si spécifique de leur filtre, et leur complexité (plus de trente composants), ferait "quel ménage" avec du "tout NACA5", qui plus en // sur les sorties d'ampli. Je ne sais pas.
Toujours est-il que la conception des MD prend en compte le NACA5 comme composant et ce n'est pas pour rien.

Comme je l'ai écrit dans des posts précédents, mon DMS, dans les mêmes conditions physiques d'installation, m'a offert de très grands moments, comme il en offrira, à n'en pas douter, aux futurs acquéreurs.
Je ne peux pas ne pas évoquer que le principe de fonctionnement d'un HP reste basé sur un truc du siècle dernier.
Des progrès techniques et de matériaux ont été fait en deux générations. Par ailleurs, le coût d'un DMS comme le mien était identique, à l'époque, à celui d'une MD3. Son "loto sonore" pouvait être "perfectible" mais il aura marqué son époque, et continue de le faire.
Les principes de charge et de filtrage de la MD ne sont pas étrangers à l'offre sonore qu'elle propose, dès lors que correctement alimentée et installée.
Que son concepteur en soit remercié... et reconnu me semblerait dans la logique, après toutes ces années de recherches.

Après, il n'est que de faire une écoute avec SES PROPRES sources (et oui, toujours ces histoires de mastering) pour se faire une idée.
Au final, plaira, plaira pas?
Là n'est pas la question, à mon humble avis.
Chacun porte avec soi la signature sonore qui lui convient.
Mais une écoute n'engage à rien, sauf si...


Pour rappel, le NACA4 avait été conçu de manière simple visant à transmettre correctement les signaux entre l'amplification et les enceintes ( cuivre sélectionné, gainage avec séparation régulière des voies G et D . A cette époque Naim était devenu le premier concepteur d'électroniques à proposer du câble HP avec ses amplis; par ailleurs il commençait aussi à apparaitre des fabricants neutres, pour câbles dédiés aux enceintes H-F. Au début( 2è moitié des années 70) les enceintes Linn ne s'alimentaient que par du simple câble multibrins en 4²(scindex) avec des cuivres de qualités variable selon les provenances . Par la suite le NACA5, câble propriétaire aux performances plus abouties vis à vis de l'amplification, a remplacé le NACA4. J'ai câblé mes DMS/PMS tout en NACA5, depuis l'amplification jusqu'à l'entrée du filtrage passif; puis de la sortie du filtre passif jusqu'aux connecteurs des enceintes; à ce stade, le remplacement du LK20 par du NACA5 fut en quelque sorte la prolongation de l'effet NACA5 jusqu'à l'entrée des enceintes. Un nap 250 seul, reste un peu limite pour les Linn Isobarik, avec un deuxième nap 250 dédié aux Tweeters il y a une belle évolution, notamment question rapidité et perception des hautes fréquences; une fois cet ordre établi le retour à 1seul 250 ou même 2x135 devient plus difficile, selon ma personne.
LP12SE, moteur DC Radikal D, cellules Linn Kandid; Pré-phono Linn Urika; Naim CDS2-XPS; Nac72 ; S-Hicap DR; 3x Nap 250 Olive- Naca5-Enceintes Linn PMS en tri-passives et actives filtre Snaxo 3/6 +SupercapDR; Linn Sara passives et actives snaxo 242, Spica TC50i. Nait 2
Avatar du membre
naim21
Membre senior
Messages : 1659
Enregistré le : 14 janv. 2006, 11:02

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Message par naim21 »

Merci Almo
Très cool de partager aussi ton expérience DMS NACA5
Nos chaines nous trompent!
Et alors?
Fermons les yeux...
Et écoutons.
Avatar du membre
jeanpi
Membre émérite
Messages : 9797
Enregistré le : 13 nov. 2006, 09:32
Localisation : Delémont (Suisse)

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Message par jeanpi »

Lorsque j'avais acheté en 1986, des Kan avec Linn LK1 et LK2, les câbles étaient des K20, sosie du Naca4. Suite à ce plagia du fabricant, Naim a fait faire le Naca5 chez un autre fabricant (lu sur un Mail de JV).
Modifié en dernier par jeanpi le 28 mai 2019, 15:44, modifié 1 fois.
Système 1 : Moon 260 D / Rega P6 - Ania / Kinki Studio EX-M1+ / T&F Osiris (modulation et enceintes Vertere)
Système 2 : Audiolab 6000A - Audiolab 6000CDT - Linn Kan 1 (modulation et enceintes Chord)
Avatar du membre
guibo
Membre vétéran
Messages : 3036
Enregistré le : 11 mars 2015, 08:48
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Message par guibo »

jeanpi a écrit :Lorsque j'avais acheté en 1896, des Kan avec Linn LK1 et LK2, les câbles étaient des K20, sosie du Naca4. Suite à ce plagia du fabricant, Naim a fait faire le Naca5 chez un autre fabricant (lu sur un Mai de JV).
Je me disais aussi que tu étais vieux Jean-pi, mais bon "1896" franchement tu est super "aware" pour ton age ! :mdr1: :mdr3:

S1/2: Naim | Placard: des boites pour tester....
Avatar du membre
jeanpi
Membre émérite
Messages : 9797
Enregistré le : 13 nov. 2006, 09:32
Localisation : Delémont (Suisse)

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Message par jeanpi »

Ha...ce clavier...c'est rectifié, merci <:)
Système 1 : Moon 260 D / Rega P6 - Ania / Kinki Studio EX-M1+ / T&F Osiris (modulation et enceintes Vertere)
Système 2 : Audiolab 6000A - Audiolab 6000CDT - Linn Kan 1 (modulation et enceintes Chord)
Avatar du membre
jUbO
Membre cadet
Messages : 222
Enregistré le : 05 sept. 2015, 13:14
Localisation : Besançon
Contact :

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Message par jUbO »

naim21 a écrit : Toujours est-il que la conception des MD prend en compte le NACA5 comme composant et ce n'est pas pour rien.
Sans en douter, mais, ma vue me faisant parfois défaut, je ne crois pas avoir aperçu de NACA 5 à l'intérieur quand on les a portées, me trompe-je ?
Remercie encore Edith au passage.
Avatar du membre
REGISTLSE
Membre senior
Messages : 1831
Enregistré le : 10 oct. 2012, 22:41
Localisation : Toulouse

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Message par REGISTLSE »

jeanpi a écrit :Lorsque j'avais acheté en 1986, des Kan avec Linn LK1 et LK2, les câbles étaient des K20, sosie du Naca4. Suite à ce plagia du fabricant, Naim a fait faire le Naca5 chez un autre fabricant (lu sur un Mail de JV).
J'ai lu que Naim faisait fabriquer ses câbles (Naca5, SNAIC...) par Chord car l'usine était proche...
Nac 272 - XPS DR - Nap 250.2 (PL) - FOCAL Electra 1028be - Naca5
Sub BK Electronics P12 300 FF (x2)
Traitement acoustique de la pièce
Qobuz Studio
Casques FOCAL Clear MG
Filtre BELKIN PF30
Avatar du membre
naim21
Membre senior
Messages : 1659
Enregistré le : 14 janv. 2006, 11:02

Re: ESPACE POUR LA CRITIQUE DES MD

Message par naim21 »

jUbO a écrit :
naim21 a écrit : Toujours est-il que la conception des MD prend en compte le NACA5 comme composant et ce n'est pas pour rien.
Sans en douter, mais, ma vue me faisant parfois défaut, je ne crois pas avoir aperçu de NACA 5 à l'intérieur quand on les a portées, me trompe-je ?
Remercie encore Edith au passage.
Le souci n'est pas DANS les MD mais dans la liaison ENTRE ampli ET MD.
Pour mémoire, un ampli, quel qu'il soit, VOIT l'enceinte VIA un câble.
Pour les MD, Eddy prend en compte les caractéristiques dudit câble dans le calage temporel des haut-parleurs composant ses enceintes.
C'est en ce sens que j'évoquais le NACA5.
J'aurais dû le préciser dans mon message initial afin d'éviter toute ambiguïté.

Je publierai une suite à mes commentaires quant aux MD d'ici peu.
Nos chaines nous trompent!
Et alors?
Fermons les yeux...
Et écoutons.
Répondre