Enceinte MD3

Tout sur les lecteurs CD & Amplificateurs (SKjo, Kjo et Kjette), et les enceintes (MD3, MD2 et MD1), "Tour de France"
Répondre
Avatar du membre
jeanpi
Membre émérite
Messages : 9797
Enregistré le : 13 nov. 2006, 09:32
Localisation : Delémont (Suisse)

Re: Enceinte MD3

Message par jeanpi »

Ben oui...les aigus s'envolent donc :hehe:
Système 1 : Moon 260 D / Rega P6 - Ania / Kinki Studio EX-M1+ / T&F Osiris (modulation et enceintes Vertere)
Système 2 : Audiolab 6000A - Audiolab 6000CDT - Linn Kan 1 (modulation et enceintes Chord)
Avatar du membre
GVTahiti
Membre émérite
Messages : 21130
Enregistré le : 22 mai 2011, 02:03
Localisation : Tahiti /Polynésie française

Re: Enceinte MD3

Message par GVTahiti »

Ah, d'accord ... c'est pour ça que le changement de tweeter améliore les basses ... les aigus s'envolent mieux et seules les basses restent ...

:roule: :mdr3: :roule:
Gérald

Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire ...
La parole est d'argent, le silence est d'or mais c'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule, si ??
La vie est trop courte pour écouter triste ... ou en silence !!! :mdr3:
Avatar du membre
eddy
Administrateur
Messages : 4079
Enregistré le : 23 mai 2005, 21:15
Localisation : Bischwiller
Contact :

Re: Enceinte MD3

Message par eddy »

<:) Le travail qui consiste à bien linéariser la courbe n’est pas un travail compliqué mais long et fastidieux. De nature un peu flemmarde j’avoue que j’ai toujours négligé cette partie dans mes recherches fondamentales. Convaincu que la révolution se fait par la rigueur temporelle du filtre pour parfaitement arriver à corréler les hauts parleurs sur la face avant, j’ai toujours remis à plus tard ce travail ennuyeux. Cette période difficile m’aura au moins apporté la sérénité nécessaire pour prendre le taureau par les cornes et de parfaire tous les liens entre les registres pour atteindre l’équilibre sur toutes les octaves. Bien sûr, l’écoute comparative avec les SBL m’a toujours sonné les cloches comme pour me dire qu’il serait temps de s’en occuper. Les accents qui pouvaient s’extraire du silence pour montrer la virtuosité du musicien me l’indiquaient clairement. Mais je voulais d’abord être sûr des « temps », on ne sort pas facilement quand on est habité par un travail aussi prenant et passionnant ! Après avoir donné mon impression sur la MD1 dans son fil dédié, voici le tour de la MD3.

L’écoute de la MD3 est un choc, une émotion incroyable ! Sur un système qui sauvegarde la vie musicale de la source jusqu’à l’étage de puissance, la MD3 sera l’enceinte cohérente au plus haut point.
L’écoute me fait plus penser à l’IBL qu’à la SBL. Cette impression vient de la virtuosité du registre médium, pour être précis du bas médium qui me paraît fondamental jusqu’au haut médium. L’IBL, pour mes oreilles, a toujours su exprimer toutes les nuances du registre médium comme aucune autre enceinte. Cela est dû à l’excellence du lien des registres très proches, le bas et le haut médium. Mais pour faire craquer il faut d’autres arguments encore et l’IBL souffrait, comme sa grande sœur, d’un déséquilibre de l’extension vers les registres grave et surtout d’extrême grave. C’est une particularité de ces deux enceintes Naim Audio méconnues qu’elles payent cher : une rupture du lien avec le registre juste au dessus ! C’est un choix compréhensible quand on sait que l’apport d’un registre d’extrême grave, cohérent avec le reste, est quasiment introuvable.
Les MD passives ou actives sur un système Naim, démontrent clairement l’importance des temps. Elles sont capables d’exprimer toutes les nuances de la vie musicale. Une révolution.
jdesark
Membre junior
Messages : 910
Enregistré le : 01 nov. 2010, 10:19

Re: Enceinte MD3

Message par jdesark »

Je suis impatient Eddy de découvrir la md3 à nouveau
La dernière fois lors de l’achat des md1 je n’avais pas voulu l’écouter mais mes échanges avec Bruno m’ont convaincu
La md1 donne magnifiquement avec le chevin et le dernier album de jarvis est sublime : fabuleuses enceintes et le noyer d’Alsace est superbe
Avatar du membre
la feuille
Membre émérite
Messages : 10352
Enregistré le : 29 août 2012, 17:34
Localisation : 92 - entre mes enceintes...

Re: Enceinte MD3

Message par la feuille »

<:) Boss,

Tout d'abord je salue ton exigence...il eut été facile de se satisfaire du bon résultat déjà obtenu. :1010:
eddy a écrit : 08 avr. 2021, 14:01 linéariser la courbe n’est pas un travail compliqué
:frime: Pour que je soit un poil moins c.n..comment s'y prend on ?

J'ai retenu qu'un filtre "decoupe" ma musique en bande de fréquence qu'il oriente plus (1er ordre) ou moins (ordres +important) strictement vers des HP différents.
Pourquoi est il nécessaire de le faire ? Sensibilité différente du tweeter et du boomer ? Inaptitude de l'un et/ou de l'autre à reproduire toutes les fréquences qu'on lui assigne au bon "volume" (j'sais pas si c'est le terme) ?
Dans le cas d'une enceintes avec deux HP, par exemple, que se passe-t-il quand on veux linéariser ? Est ce qu'on doit (avec 1 oscilloscope ?) calibrer ce qu'on envoi au HP et mesurer (avec un micro ?) ce qui ressort ? Que doit on faire au signal ?
Bref, tu vois que même si toi tu ne trouve pas ça compliqué, ça fait naître chez moi des tonnes de questions :happy1:
S1 : Qnap HS251+/UptoneAudio JS2->Audioquest Diamond-> Switch->Audioquest Diamond NDS+555-DR->SL->552-DR->SL->300DR/Fraim->SL->Proac D30R sur NORDOST Frey-> QB8
S2 : Moon180/Meiyan/Hegel HD12->32.5/HC/160 -> Linn Sara/ Pieds Sara
S3 : Qute -> Linn Kan
S4 et plus : des Nac12, 22 des Nap110, 120 et 160
Avatar du membre
Marc
Membre émérite
Messages : 5786
Enregistré le : 01 nov. 2005, 23:16
Localisation : Bas rhin

Re: Enceinte MD3

Message par Marc »

Bonjour Eddy, je passe un peu par hasard. Mes essais en diy me font penser que tous les éléments qu'on rajoute pour linéariser la réponse, que ce soit en corrigeant l'impédance ou en rajoutant des corrections à certaines fréquences, foutent toujours le bordel dans le temps. Ou alors c'est juste que je ne suis pas doué. Le truc qui me dérange le plus, ce sont les HP inversés pour être en phase au raccord, ce qu'on est souvent obligé de faire avec des filtres en 12dB.
Quand on sera sorti du covid et du confinement, qui permet d'aller à l'usine travailler avec plus de 1000 collègues, mais interdit de faire plus de 10km pour voir un ami, il faudra que je vienne écouter les MD3 dont je garde un très bon souvenir. <:)
Avatar du membre
eddy
Administrateur
Messages : 4079
Enregistré le : 23 mai 2005, 21:15
Localisation : Bischwiller
Contact :

Re: Enceinte MD3

Message par eddy »

la feuille a écrit : 10 avr. 2021, 13:45 .............

J'ai retenu qu'un filtre "decoupe" ma musique en bande de fréquence qu'il oriente plus (1er ordre) ou moins (ordres +important) strictement vers des HP différents. Oui !
Pourquoi est il nécessaire de le faire ? Sensibilité différente du tweeter et du boomer ? Oui, exemple : le tweeter a une impédance de 4 ohms et un rendement de xdB, le HP grave/médium a lui 8 ohms d'impédance et un rendement de ydB.
Inaptitude de l'un et/ou de l'autre à reproduire toutes les fréquences qu'on lui assigne au bon "volume" (j'sais pas si c'est le terme) ? Un HP grave/médium par exemple doit reproduire beaucoup d'octaves ce qui n'est pas sans poser quelques problèmes , le système d'équations d'un haut parleur est très complexe
Dans le cas d'une enceintes avec deux HP, par exemple, que se passe-t-il quand on veux linéariser ? Est ce qu'on doit (avec 1 oscilloscope ?) calibrer ce qu'on envoi au HP et mesurer (avec un micro ?) ce qui ressort ? Que doit on faire au signal ? Difficile de parler pour les autres car l'utilisation de certaines mesures me laisse perplexe. Effectivement, l'utilisation d'un générateur de fréquences et d'un oscilloscope est utile pour intervenir sur chaque canal du filtre
Bref, tu vois que même si toi tu ne trouve pas ça compliqué, ça fait naître chez moi des tonnes de questions :happy1: La technique est délicate à raconter dans les détails. Elle se peaufine elle aussi au fil du temps...
Le plus important est de réaliser une égalisation des niveaux tout en respectant la corrélation temporelle. Pour mieux comprendre, il suffit de méditer un peu ce que tout le monde a déjà fait : tester des câbles, alors allons-y !
Lorsque l’on essaye un câble, on a l’impression que les niveaux ont changé comme si l'on avait une influence sur l'égalisation. Mais ce n’est pourtant jamais le cas ! Le simple fil de cuivre avec son isolant ne fait que déplacer les fréquences aiguës dans le tweeter ( au travers du filtre qui répercute le changement d'impédance ) et c’est le résultat de ce déplacement que l'on constate en mieux ou moins bien. Ce déplacement va faire que, par rapport au câble d’origine qui occasionne lui aussi un déplacement ( les caractéristiques physiques des câbles sont légèrement différentes ) les fréquences aiguës ou harmoniques du tweeter viennent maintenant, soit un peu plus tôt ou un peu plus tard ce qui va avoir d’importantes conséquences car les fréquences aiguës « montent » sur le dos de la fréquence plus grave ( une fondamentale ) qui sort du HP grave/médium et qui se présente à elle au même moment. Cela explique tout le paradoxe d'un simple fil de cuivre car la musique est une infinité de fondamentales venant d'un haut parleur et ces fondamentales vont rencontrer les harmoniques émises du tweeter qui sont caractérisées par deux dimensions : l'une que tout le monde connaît qui représente le niveau de la fréquence et l'autre qui est temporelle qui représente sa phase ou son occurrence. On imagine alors l’erreur pour une harmonique du tweeter d’avoir "raté" la bonne fondamentale et en plus d’avoir modulé une toute autre fondamentale qui peut n’avoir rien à voir avec l’instrument dont il est question : par exemple, cela peut être une fondamentale d’un autre instrument, ou bien cela peut aussi être la fondamentale qui appartient à l’acoustique enregistrée avec toutes les conséquences d’une mauvaise interprétation et d’une mauvaise décision. Cette précision induit la difficulté de savoir lorsque la musique manque de vie si c'est un défaut d'égalisation des niveaux des fréquences ou si c'est un défaut dû aux temps... C'est quasiment toujours les deux en même temps car une bonne égalisation des niveaux n'a de sens qui si les deux HP sont bien corrélés.
Avatar du membre
la feuille
Membre émérite
Messages : 10352
Enregistré le : 29 août 2012, 17:34
Localisation : 92 - entre mes enceintes...

Re: Enceinte MD3

Message par la feuille »

:merci: C'est gentil de prendre le temps d'expliquer ta démarche... ca doit pas être simple à vulgariser :happy1:
S1 : Qnap HS251+/UptoneAudio JS2->Audioquest Diamond-> Switch->Audioquest Diamond NDS+555-DR->SL->552-DR->SL->300DR/Fraim->SL->Proac D30R sur NORDOST Frey-> QB8
S2 : Moon180/Meiyan/Hegel HD12->32.5/HC/160 -> Linn Sara/ Pieds Sara
S3 : Qute -> Linn Kan
S4 et plus : des Nac12, 22 des Nap110, 120 et 160
Répondre