Scène sonore profonde VS projetée : votre avis

Questions et sujets divers et généraux sur la Hifi ; Home-Cinéma & VIDEO; Salons.
Répondre
Avatar du membre
tite931
Membre senior
Messages : 2309
Enregistré le : 13 mars 2010, 10:40
Localisation : 93 (Gagny) et 35

Re: Scène sonore profonde VS projetée : votre avis

Message par tite931 »

ikoun a écrit : 29 mars 2020, 12:37 Ceci dit, c'est bien gentil d'incriminer les électroniques, qui certes jouent un rôle, mais les enceintes dans tout ça ???
Ne sont-elles pas peut-être LE facteur le plus déterminant ?
Encore une fois, c'est aussi ce que beaucoup reprochaient aux enceintes Naim :happy1:
Allez hop le pavé est jeté.
Bon dimanche à tous <:)
Il serait bon aussi de différencier les enceintes closes qui sont conçues pour fonctionner en étant près du mur et les autres bass reflex.
Les Intro (à considérer comme bass reflex) ne souffrent pas d'un manque de profondeur à mon avis.

Je crois surtout que c'est plus précisément le niveau (ampleur) du grave qui sera le plus déterminant et qui influencera la profondeur, non ?
CDX - 32.5 - 140cb - Intro - naca4
Avatar du membre
jUbO
Membre cadet
Messages : 226
Enregistré le : 05 sept. 2015, 13:14
Localisation : Besançon
Contact :

Re: Scène sonore profonde VS projetée : votre avis

Message par jUbO »

jeanpi a écrit : 29 mars 2020, 14:19 Cette pléthore de marques de câbles qu'on nous balance à la tête dans les revues...Ces câbles qui ne peuvent rien ajouter au signal, au contraire ils retranchent des informations...
Au mëme titre que les p’tits gris que tu chéris tant.
Qu’un câble ne puisse rien ajouter, ce n’est pas tout â fait vrai, ils agissent comme un equaliser, il n’y a pas de câble « neutre ». Ils augmentent ou diminuent certaines fréquences, même en prenant des conducteurs et connecteurs identiques, le simple fait de les agencer différemment donnera un rendu différent, et ça vaut pour tout ce qui compose un câble, sa nature, sa section, l’isolant, l’épaisseur et la nature de celui-ci, son blindage etc...
Le problème est que chacun de nous a sa vérité, bon les nôtre son un peu moins éloignées car nous avons tous du Naim.
Avatar du membre
naimophile35
Membre senior
Messages : 1317
Enregistré le : 25 févr. 2010, 22:46
Localisation : Erquy - Bretagne

Re: Scène sonore profonde VS projetée : votre avis

Message par naimophile35 »

jUbO a écrit : 29 mars 2020, 18:19 Le problème est que chacun de nous a sa vérité, bon les nôtre son un peu moins éloignées car nous avons tous du Naim.
Entièrement d'accord avec toi Julien.

Mais cette notion de profondeur de scène sonore est à imputer à pas mal de facteurs différents, allant de la source (sans oublier le support qui peut en fonction du Mastering ou prise de son fortement influer), les électronique, les enceintes, les câbles, mais aussi le local (positionnement des enceintes, traitement etc..). Soit à l'un d'entre-eux ou l'addition de plusieurs de ces facteurs…
CD5 - Snaps / Nac 72 + Phono 323 S - Hicap2 / Nap 250 / Allae / Dynaudio Contour S1.4
Bluesound Vault 2 / Qnap HS 251+ / Ndac - XPS / Vertere D-Fi Coax
Dual Cisco Catalyst WS C2960

LP 12 / Ekos 2 / Klyde / Lingo 1 / Trampolin 2 / Cirkus

Cables : Kudos KS-1 / Naca5 / Full loom Via Appia / Nordost Purple Flare


Spare : Linn Katan, Heybrook HB2
Avatar du membre
ikoun
Membre vétéran
Messages : 3849
Enregistré le : 24 mai 2007, 09:33
Localisation : Belgique

Re: Scène sonore profonde VS projetée : votre avis

Message par ikoun »

Ding Deng Dong a écrit : 29 mars 2020, 13:25 Salut ikoun,
Je pense qu’avant l’ère de la famille des appareils black,
il y avait cohérence sur toute la ligne des sources aux enceintes, ces dernières ne cherchant pas à procurer une écoute panoramique qui aurait mangé une partie substantielle de l’énergie...
Car pour remplir avec la même verve et avec la même dynamique fine une scène étirée dans tous les sens et alimenter les enceintes qui vont bien avec ce style de présentation sonore, bonjour la taille du transfo...
Pour voir ce que cela donne en vrai, il suffit de regarder les images de l’alimentation du Statement...
On ne peut pas tout demander à l’écoute à domicile voyons...
Je suis arrivé après et je n'ai que très peu écouté d'olive dont je garde un souvenir ému. Mais je n'ai pas écoute un full olive avec des SBK au bout et je ne peux donc que deviner tes propos auxquels je suis sensible. Ceci dit, ayant de mon côté un système vraiment abouti 100% Naim, il est absolument évident que tous les éléments ont une synergie exceptionnelle que l'on ne peut que briser en y ajoutant du matériel d'autre(s) marques - c'est mon avis personnel hein ;) Les black ne sont pas si si loin des olive et pour moi restent bien Naim. Quant aux Ovator qu'on a tant critiqué au début, je vois que, même si elles n'ont pas rencontré le public des générations précédentes, elles ont quand même fait leur "petit bonhomme de chemin" comme on dit chez nous. En black, un système abouti ne génère pas de frustration sur le "prat" à mon avis. Mon système est TRES vivant et les Ovator qu'on a présentées comme pouvant s'affranchir du mur arrière (un peu plus que les précédentes peut-être) restent bien closes avec toute la magie qui va avec. Peut-être moins que le jusqu'au boutisme des MD mais présentent un compromis assez exceptionnel.
Alors la scène sonore... bien évidemment, il n'y a pas que les électroniques, les enceintes et leur placement jouent très probablement le rôle le plus crucial la dedans. A chacun, avec ses gouts, de trouver son compromis avec sa pièce.
<:)
Coluche : "Quand on voit ce qu'on voit, puis qu'on entend ce qu'on entend...ben on a raison de penser ce qu'on pense."
Ba Ba Baaa Ba Ba Na Naaaa
Avatar du membre
Macaron
Membre junior
Messages : 920
Enregistré le : 09 mars 2015, 19:49
Localisation : Rolle

Re: Scène sonore profonde VS projetée : votre avis

Message par Macaron »

<:)

Le problème de grande profondeur et distance d'avec la musique est complètement résolu ici suite à avoir remplacé le 252.
N'ayant absolument touché à rien d'autre sur le système, je peux affirmer que chez moi ce sentiment venait de lui et plus particulièrement suite à l'avoir associé à un 300 DR.

Le 250 DR était plus rond, plus boogie woogie, moins transparent/profond et ne mettait pas en lumière le côté très "laid back" ou "distancé" du 252. Avec le 300 c'était une toute autre paire de manches par contre et c'est là qu'a commencé mon interrogation sur cette combinaison 252/300, qui pourtant sur le papier était le mariage parfait de gamme et l'avant dernière marche du sommet Naim :happy1:

La musique est de retour dans le salon avec présence et incarnation, il y a toujours de la profondeur mais l'on ne se trouve plus au dernier rang de la salle et le chanteur n'est plus au milieu ou au fond de sa propre scène. Même sur le DSOTM la chanteuse est de nouveau présente même si pas au premier plan de la scène comme voulu par l'artiste probablement. Dingue comment une électronique peut tout chambouler.

Musicalement,
Nico

Le bonheur est dans le pré'
S1: Chord Dave + M-Scaler - full loom jUbO Via Appia - 552 DR (PL) + Nap 300 DR (PL) - 4S11 - ATC SCM40
S2: CCA - Arcam irDac - p'tit gris - Nait 2 CB - Naca5 - Linn Kan mk1
Vinyl: Rega RP40 (Elys 2) - Lehmann Black Cube SE II
Emerson Digital - Aqvox SE - BJC cat 6a - JRiver - Nordost Qb4 + PL - meubles DIY Lavardin Fraimisés
Répondre