Scène sonore profonde VS projetée : votre avis

Sujets divers et généraux sur la Hifi ; Home-Cinéma & Vidéo ; Salons.
Répondre
Avatar du membre
Macaron
Membre junior
Messages : 621
Enregistré le : 09 mars 2015, 19:49
Localisation : Rolle

Scène sonore profonde VS projetée : votre avis

Message par Macaron »

Hello <:)

Partant d'un système modeste j'avais un son projeté devant les enceintes avec peu de profondeur de scène sonore et plutôt du relief vers l'avant.

Mes différents upgrades côté amplification, sources démat' ont amené une scène sonore de moins en moins projetée avec une augmentation de la profondeur de champ, jusqu'à arriver à une scène sonore qui de déploie derrière les enceintes et qui n'a quasiment plus de relief vers l'avant. On dirait que le son nait derrière les enceintes et s'arrête au niveau des enceintes sans être projeté vers l'auditeur.

J'apprécie cette profondeur de la scène sonore mais je trouve parfois le résultat plus contemplatif (distant) qu'immersif (in your face).

Selon le câble de modulation utilisé, l'écoute prend plus de profondeur (AR Lunar, petit gris) ou elle perd un peu de profondeur et va un peu plus vers l'avant (Chord Cobra ou autre). Comme si on se rapprochait ou s'écartait des artistes.

Est-ce qu'un système high end joue plutôt majoritairement dans la profondeur à contrario d'un système d'entrée de gamme ?

Quel est votre expérience de votre côté et votre préférence sur la présentation du rendu ?

:hello:
Nico

S1: Chord Qutest + M Scaler - --- - 552 DR (PL) + Nap 300 DR (PL) - Naca5 - Proac D20 R
S2: CCA - Arcam irDac - p'tit gris - Nait 2 CB - Naca5 - Linn Kan mk1
Vinyl: Rega RP40 (Elys 2) - Lehmann Black Cube SE II
Allo Usbridge Sig. + Shanti - Aqvox SE - BJC cat 6a - JRiver/Jremote - Nordost Qb4 + PL - ifi AC iPurifier - meubles DIY Lavardin
Avatar du membre
naimophile35
Membre senior
Messages : 1114
Enregistré le : 25 févr. 2010, 22:46
Localisation : Erquy - Bretagne

Re: Scène sonore profonde VS projetée : votre avis

Message par naimophile35 »

Perso j'aime les scènes où il y a beaucoup de profondeur et une belle extension en largeur débordant des enceintes...
Si le système est assez resolutif, bien qu'il y ait un beau "paysage" sonore ample, la focalisation d'un artiste doit rester précise et naturelle, à sa place, sans être comme tu le soulignes "up in your face" ou exagérée. Le rôle des électroniques sera aussi de te transmettre l'intention et l'émotion de l'artiste. Et pour ça, aucun problème avec Naim...
CD5 - Snaps / Nac 72 + Phono 323 S - Hicap2 / Nap 250 / Allae
Bluesound Vault 2 / Qnap HS 251+ / Ndac - XPS / Vertere D-Fi Coax
Dual Cisco Catalyst WS C2960

LP 12 / Ekos 2 / Klyde / Lingo 1 / Trampolin 2 / Cirkus

Spare : Linn Katan, Heybrook HB2
Cables HP Naca5 / Cables DIY + prises Furutech / Naim InterConnect / Barette Naim / Nordost Purple Flare /
Avatar du membre
la feuille
Membre émérite
Messages : 9013
Enregistré le : 29 août 2012, 17:34
Localisation : 92 - entre mes enceintes...

Re: Scène sonore profonde VS projetée : votre avis

Message par la feuille »

Macaron a écrit :
23 mars 2020, 17:06

Selon le câble de modulation utilisé, l'écoute prend plus de profondeur (AR Lunar, petit gris) ou elle perd un peu de profondeur et va un peu plus vers l'avant (Chord Cobra ou autre). Comme si on se rapprochait ou s'écartait des artistes.
Mais Nicolas, c'est pour cela qu'il te faut un Superlumina en modul :diable: :mrgreen:
S1 : Qnap HS251+/UptoneAudio JS2->Audioquest Diamonds-> Switch->Audioquest Diamonds NDS+555-DR->SL->552-DR->SL->300/Fraim->Naca5->Proac D30R sur NORDOST Frey-> QB8
S2 : Moon180/Meiyan/Hegel HD12->32.5/HC/160 -> Linn Sara/ Pieds Sara
S3 et S4 : CD2 ->Nait1 ou Nait2CB ->Harbeth P3esr/Pieds foundation ou Linn Kan/Pieds Kan
Avatar du membre
naimophile35
Membre senior
Messages : 1114
Enregistré le : 25 févr. 2010, 22:46
Localisation : Erquy - Bretagne

Re: Scène sonore profonde VS projetée : votre avis

Message par naimophile35 »

la feuille a écrit :
23 mars 2020, 18:57
Macaron a écrit :
23 mars 2020, 17:06

Selon le câble de modulation utilisé, l'écoute prend plus de profondeur (AR Lunar, petit gris) ou elle perd un peu de profondeur et va un peu plus vers l'avant (Chord Cobra ou autre). Comme si on se rapprochait ou s'écartait des artistes.
Mais Nicolas, c'est pour cela qu'il te faut un Superlumina en modul :diable: :mrgreen:
Bah, +1...
À la vue des éléments constitutifs de ton set, le Super Lumina est un upgrade non négligeable...
CD5 - Snaps / Nac 72 + Phono 323 S - Hicap2 / Nap 250 / Allae
Bluesound Vault 2 / Qnap HS 251+ / Ndac - XPS / Vertere D-Fi Coax
Dual Cisco Catalyst WS C2960

LP 12 / Ekos 2 / Klyde / Lingo 1 / Trampolin 2 / Cirkus

Spare : Linn Katan, Heybrook HB2
Cables HP Naca5 / Cables DIY + prises Furutech / Naim InterConnect / Barette Naim / Nordost Purple Flare /
Avatar du membre
jeanpi
Membre émérite
Messages : 9387
Enregistré le : 13 nov. 2006, 09:32
Localisation : Delémont (Suisse)

Re: Scène sonore profonde VS projetée : votre avis

Message par jeanpi »

Entre le lecteur et le préampli, il faut AMHA mettre un câble de haut de gamme, c'est important. Par ex. Superlumina, Vertere Pulse, Chord Sarum...
Des câbles qui ne dénaturent pas le signal qui sort du lecteur ! Sinon à quoi bon upgrader les électroniques ?
Système 1 : Moon 260 D / Rega P6 / Kinki Studio EX-M1+ / T&F Osiris
Système 2 : Naim CD 2 / Nait 2 / Linn Kan 1
Avatar du membre
naim21
Membre senior
Messages : 1324
Enregistré le : 14 janv. 2006, 11:02

Re: Scène sonore profonde VS projetée : votre avis

Message par naim21 »

Macaron a écrit :
23 mars 2020, 17:06
Hello <:)
Partant d'un système modeste j'avais un son projeté devant les enceintes avec peu de profondeur de scène sonore et plutôt du relief vers l'avant.
Mes différents upgrades côté amplification, sources démat' ont amené une scène sonore de moins en moins projetée avec une augmentation de la profondeur de champ, jusqu'à arriver à une scène sonore qui de déploie derrière les enceintes et qui n'a quasiment plus de relief vers l'avant. On dirait que le son nait derrière les enceintes et s'arrête au niveau des enceintes sans être projeté vers l'auditeur.
J'apprécie cette profondeur de la scène sonore mais je trouve parfois le résultat plus contemplatif (distant) qu'immersif (in your face).
Selon le câble de modulation utilisé, l'écoute prend plus de profondeur (AR Lunar, petit gris) ou elle perd un peu de profondeur et va un peu plus vers l'avant (Chord Cobra ou autre). Comme si on se rapprochait ou s'écartait des artistes.
Est-ce qu'un système high end joue plutôt majoritairement dans la profondeur à contrario d'un système d'entrée de gamme ?
Quel est votre expérience de votre côté et votre préférence sur la présentation du rendu ?

:hello:
Salut Nicolas,
Ton constat me surprend quelque peu.

De par mon expérience, ces effets de profondeur de champ, relief vers l'avant, naissance du son, etc. sont liés intrinsèquement à la source utilisée. Quand je parle de source, je veux dire l'enregistrement en lui-même.
Chaque enregistrement a sa "patte", en fonction de ce que l'artiste et/ou la production aura choisi de proposer aux écouteurs que nous sommes. Ainsi, lorsque je réalise une playlist, chaque piste la composant "sonne" différemment. C'est le but de cette playlist.
Tout le travail de studio en amont des 0 & 1, composant désormais la musique que l'on écoute, fait que tel morceau sonnera comme ça et tel autre sonnera comme ci.

Bon, j'utilise du matériel de foire, comme je le nomme, tellement il est à mille lieues de celui que bon nombre de forumeurs utilise.
Cependant, si variations il y a dans cette "scène sonore", ça vient essentiellement de l'enregistrement.
Avant, j'écoutais avec un DMS, enceintes acoustiques anciennes mais qui ont "marqué" leur époque, en bien comme en mal, j'en suis conscient.
Maintenant, j'écoute avec des MD3, enceintes acoustiques récentes dont j'ai parlé sur le forum.
Mon système, fut-il à classer en "entrée de gamme" ou "high-end" pour reprendre tes mots, n'a pas fait changer ce critère "profondeur".
L'évolution des carte-son, préamplificateur, câblage m'a permis d'avoir plus d'informations musicales mais l'image n'a pas intrinsèquement bougé.
Ce que le DMS me proposait en image, la MD3 le fait aussi... en plus précis, stable, posé.
Tout comme mon DIY actif qui "boxe" dans une toute autre catégorie tant les matériels et leur mise en œuvre sont différents.
Lorsque l'enregistrement source est mat, profond, large ou que sais-je encore, mes systèmes en restituent l'image, avec leur personnalité propre, bien entendu.

Et lorsque tu précises "J'apprécie cette profondeur de la scène sonore mais je trouve parfois le résultat plus contemplatif (distant) qu'immersif (in your face)", toutes les personnes qui écoutent l'un ou l'autre de mes systèmes ne me/se posent pas la question très longtemps. Ils prennent le son tel qu'il est. Leur conclusion, au début, m'a même dérouté.
"Après quelques minutes d'écoute, on ne remarque même plus les enceintes ou le système. On écoute, c'est tout".
Pourtant, des MD3 dans 5 m2, ça se voit... et que dire de l'actif avec ses centaines de kilos!

Pour info, j'ai conservé un très vieil outil, analogique de surcroit, qui permet de modifier tous les paramètres dont tu parles (Largeur et profondeur de la stéréo, éloignement du centre dans cette stéréo).
Cet appareil plus que vintage ne me sert plus désormais qu'à "visionner" la stéréo par le biais de son indicateur de corrélation de phase.
Tu auras compris que je n'ai pas de préférence, prends le son tel qu'il m'est proposé et que les "montées en qualité" n'ont pas fondamentalement changé la profondeur de la scène sonore.
Nos chaines nous trompent!
Et alors?
Fermons les yeux...
Et écoutons.
Avatar du membre
Macaron
Membre junior
Messages : 621
Enregistré le : 09 mars 2015, 19:49
Localisation : Rolle

Re: Scène sonore profonde VS projetée : votre avis

Message par Macaron »

@ Naimophile35

Merci pour ton retour !
La largeur et hauteur de la scène sonore ne change pas trop avec les bons câbles chez moi, c'est vraiment ce placement plus en avant ou en arrière qui m'intrigue. L'impression d'être au premier rang ou au milieu de la salle si on veut.
J'apprécie aussi cette impression de profondeur immense, le M-Scaler a beaucoup apporté dans ce sens tout comme l'upgrade de l'amplification Naim, le 250 DR offrait un rendu bien moins profond que le 300 DR avec le 252 ici. A force de profondeur et de transparence, une impression de distance avec les artistes apparaît je trouve, comme si l'on regardait l'intérieur d'un aquarium à une distance de 2-3 mètres au lieu de se mettre très proche ou le nez contre la vitre. J'arrive difficilement à mieux exprimer la chose.


@ Frank aka vil tentateur des bois

Thanks mais pas de prêt possible en version rca-din par les détaillants (faut que je relance pour voir si prêt possible en rca-rca), achat à l'aveugle hors de question vu le tarif.
Au plein prix ça coûte quand même pas loin le prix d'un 250 DR ou d'un nac (282/252) d'occasion :happy1: (oui je suis encore traumatisé par ces tarifs pour du câble).

Au prix d'un full loom Super Lumina (modul 2,7K, din-xlr 4k et hp en 5m à 4K), pour le prix je pense qu'il vaudrait mieux prendre un Chord Dave avant d'upgrader vers un 552. Là ensuite l'approche full loom serait plus cohérente éventuellement encore que faudrait p'tet changer les enceintes entre deux :mdr3:

D'ailleurs qu'apporte un Superlumina modulation sur le placement de la scène sonore ?

Encore plus de profondeur et de distance ou à l'inverse comme un Chord Music : être au premier rang et se prendre les postillons du chanteur en live ? De ce que j'avais entendu chez Hifi Solution sur le méga système Statement, full superlumina et ND555, c'était aussi très en profondeur.


@ Jean-Pierre

Merci, l'idée trotte dans ma tête bien que j'ai déjà du choix en modulation (certes pas aussi HDG), j'ai actuellement en plus 2 versions du petit rouge de Jubo à l'écoute depuis une semaine.

De ce que j'ai entendu le superlumina semblait plus donner dans la profondeur, la gamme Chord Music te placerait au premier rang avec un rendu assez in your face comme j'ai déjà perçu avec des câbles Chord de gamme bien inférieure. Où est la vérité et le câble qui ne dénature vraiment pas le signal !?
Nico

S1: Chord Qutest + M Scaler - --- - 552 DR (PL) + Nap 300 DR (PL) - Naca5 - Proac D20 R
S2: CCA - Arcam irDac - p'tit gris - Nait 2 CB - Naca5 - Linn Kan mk1
Vinyl: Rega RP40 (Elys 2) - Lehmann Black Cube SE II
Allo Usbridge Sig. + Shanti - Aqvox SE - BJC cat 6a - JRiver/Jremote - Nordost Qb4 + PL - ifi AC iPurifier - meubles DIY Lavardin
Avatar du membre
ChriS.P.L
Membre émérite
Messages : 4256
Enregistré le : 04 juin 2012, 06:43
Localisation : Suisse, Froideville

Re: Scène sonore profonde VS projetée : votre avis

Message par ChriS.P.L »

Salut Nico :hello:

Il me semble bien que tu confirmes, encore une fois, que le passage au 252 est plus une cause de tracasserie et de questionnement que du simple plaisir d’écouter...
Ce pré est vraiment particulier dans la gamme, il m’a toujours donné l’impression de m’éloigner de ce qui fait du bien dans la musique X|
NDX
Audio Note OTO PHONO SE Sig. DAC2.1x Sig. AN-LX96, AN-ISIS, AN-J LX Hemp
LP12, Valhalla, Ittok LVII, ff15e
Avatar du membre
naimophile35
Membre senior
Messages : 1114
Enregistré le : 25 févr. 2010, 22:46
Localisation : Erquy - Bretagne

Re: Scène sonore profonde VS projetée : votre avis

Message par naimophile35 »

Salut Nicolas. <:)
Je ne veux pas faire de pub, mais juste pour te dire que JeanPi vend ici dans les PA un modulation Vertere Pulse R, cousin du SuperLumina (ou qui en est l'origine) et ce à un prix très loin du SL en neuf... D'ailleurs cette gamme a été arrêtée par Vertere, pour ne pas faire d'ombre à cette nouvelle gamme de câbles vendus par Naim. Ils les fabriquent pour Naim ? Probablement oui...
Donc alternative intéressante d'avoir un SL pour un prix canon.

J'dis ça, mais j'ai rien dit :malin1:...
CD5 - Snaps / Nac 72 + Phono 323 S - Hicap2 / Nap 250 / Allae
Bluesound Vault 2 / Qnap HS 251+ / Ndac - XPS / Vertere D-Fi Coax
Dual Cisco Catalyst WS C2960

LP 12 / Ekos 2 / Klyde / Lingo 1 / Trampolin 2 / Cirkus

Spare : Linn Katan, Heybrook HB2
Cables HP Naca5 / Cables DIY + prises Furutech / Naim InterConnect / Barette Naim / Nordost Purple Flare /
Avatar du membre
rico
Membre vétéran
Messages : 3878
Enregistré le : 24 août 2007, 22:48
Localisation : 83
Contact :

Re: Scène sonore profonde VS projetée : votre avis

Message par rico »

ChriS.P.L a écrit :
23 mars 2020, 22:43
Il me semble bien que tu confirmes, encore une fois, que le passage au 252 est plus une cause de tracasserie et de questionnement que du simple plaisir d’écouter...
Et toc, ça c'est dit :hehe:
c'est vrai que d'avoir tant de transparence ne masque plus rien dans le système et il faut retrouver l'équilibre que l'on souhaite. Le pré est la pierre angulaire d'un système Naim :)
... et il parait que le 552 permet de retrouver l'insouciance ...
Démat à base de A+ Macmini Uptone et Totaldac A1 - Nait3 - SBL
Casque : Hifiman HE400i
détails ici, historique
Avatar du membre
Macaron
Membre junior
Messages : 621
Enregistré le : 09 mars 2015, 19:49
Localisation : Rolle

Re: Scène sonore profonde VS projetée : votre avis

Message par Macaron »

Salut <:)

Image


Alors je résume la liste des courses des tentateurs pour l'instant :mrgreen:

- du Superlumina à gogo
- un 552


@ Bruno

Merci pour ton avis !
Le mastering joue probablement sur le rendu final, mais tout ne vient pas de là vu que je compare tout ça avec les mêmes albums et éditions.

Sur la piste 5 "the great Gig in the sky" du Dark Side of the Moon, la chanteuse lors de son solo me paraît parfois très/trop éloignée par exemple.

Bizarre que l'image n'est pas évoluée chez toi au fil des changements, peut-être un élément ou l'acoustique qui impose sa présentation dans ton système quoi que tu changes !? Ici, l'upgrade de la source, de l'amplification, certains câbles vont tous dans le sens de plus de profondeur, le petit gris n'est pas en reste non plus de ce côté là. Le NDS que j'avais en prêt presque une semaine présentait également les choses avec la même profondeur et placement que ma source Chord avec les mêmes modulations. Si je m'amuse à downgrader ma source démat en branchant seulement le Qutest en USB au pc (exit streamer et M-Scaler) je perd cette profondeur de champ, le tout se tasse dans une profondeur bien réduite et le son a une tendance à plus aller vers l'avant (simplification et projection).

Pour parler de quelque chose qu'on a écouté les deux, l'écoute faite chez Rico l'été dernier avec les MD1 sur le 52/250 m'a paru très projeté et manquant de profondeur, le fond de la scène sonore étant le mur où elles étaient adossé et le son se déployait très allègrement vers l'avant plutôt de ma perception. Une sorte de canon musical qui te vient dessus. Chez moi c'est plutôt un océan de profondeur qui nait bien loin derrière le mur auquel les enceintes tournent le dos et qui se déploie vers l'avant jusqu'au niveau de l'avant des enceintes.


@ Chris

Je connais ton désamour pour ce 252, je ne dirais pas que son rendu est chiant musicalement parlant, ce qui m'interpelle avec le temps c'est cette distance ou grande profondeur qui s'est installée. Je ne sais pas si tu as aussi eu cette impression de profondeur/distance avec mon système ?
Je me rappelle bien de l'écoute faite chez toi des Harbeth M30.1, ben je trouvais aussi qu'elle présentait les choses avec une très grande profondeur sans aucune projection chez toi, à l'inverse de tes Credo par exemple qui elles jouait plus façon MD vers l'avant avec très peu de profondeur.

Je test actuellement le petit rouge v2 "via appia" de Jubo, ce câble ramène un poil les choses vers l'avant tout en conservant de la profondeur et j'apprécie cette présentation un peu moins profonde/un peu plus vers l'avant d'où ce questionnement.


@ Naimophile35

Avec une source en RCA pas possible d'utiliser le câbles de Jeanpi, le NDS/555 ne m'a pas impressionné plus que ça, du coup ce n'est pas moi qui irait investir dans un ND555 avec une ou deux alimentations.... :rouge:


@ Eric

Merci pour ce beau coup de pub 552-esque :happy1:


Bonne journée à tous :super:
Nico

S1: Chord Qutest + M Scaler - --- - 552 DR (PL) + Nap 300 DR (PL) - Naca5 - Proac D20 R
S2: CCA - Arcam irDac - p'tit gris - Nait 2 CB - Naca5 - Linn Kan mk1
Vinyl: Rega RP40 (Elys 2) - Lehmann Black Cube SE II
Allo Usbridge Sig. + Shanti - Aqvox SE - BJC cat 6a - JRiver/Jremote - Nordost Qb4 + PL - ifi AC iPurifier - meubles DIY Lavardin
Avatar du membre
eddy
Administrateur
Messages : 3933
Enregistré le : 23 mai 2005, 21:15
Localisation : Bischwiller
Contact :

Re: Scène sonore profonde VS projetée : votre avis

Message par eddy »

Macaron a écrit :
24 mars 2020, 08:44
Salut <:)

........
Pour parler de quelque chose qu'on a écouté les deux, l'écoute faite chez Rico l'été dernier avec les MD1 sur le 52/250 m'a paru très projeté et manquant de profondeur, le fond de la scène sonore étant le mur où elles étaient adossé et le son se déployait très allègrement vers l'avant plutôt de ma perception. Une sorte de canon musical qui te vient dessus. Chez moi c'est plutôt un océan de profondeur qui nait bien loin derrière le mur auquel les enceintes tournent le dos et qui se déploie vers l'avant jusqu'au niveau de l'avant des enceintes.

........
Bonne journée à tous :super:
<:) Je suis complètement d'accord ! C'était une des catastrophe dont je détiens le secret ! J' en ai eu d'autres, peut-être pire ! Le travail est très compliqué et à ce moment là c'était le point d'orgue du doute entre la théorie établie ( par un ingénieur américain spécialiste du filtrage et qui fait office de référence planétaire ) et mon intuition qui était en contradiction quasi totale... Beaucoup trop long à expliquer mais le fait que je ne me suis jamais arrêté, sauf un petit moment où je pense avoir trouvé le meilleur en suivant la théorie générale mais il restait toujours quelques interrogations. Beaucoup de temps a passé et maintenant je m'ennuie car j'ai pu établir une nouvelle théorie, très loin de "l'américaine" que j'ai hâte de faire écouter. Une énergie, une puissance sur un piano de concert d'un réalisme confondant qui pourrait bien s'accommoder de "projections de sons" mais c'est toute la magie du contraire : tout est à sa place ! Portez vous bien !


PS: D'après moi, c'est tout à fait normal qu'une rotation de la phase ( en changeant d'impédance de câble où que cela soit ) apporte ce genre d'impression : lorsque la cohérence, rien que des harmoniques, s'améliore, certaines fondamentales restent "derrière" et ces sons ne s'échappent plus ! C'est d'ailleurs exactement le potentiel du changement de câble. Mais lorsqu'on baisse dans les fréquences et qu'il y a un souci ( une percussion molle, un grave qui s'étale car il n'a pas ses harmoniques qui le modulent ) un câble ne peut pas remettre ces fréquences plus basses en place car les temps sont beaucoup trop énormes au regard de la rotation possible avec l'impédance d'un câble. Si vous faites l'essai avec d'autres enceintes, même une autre paire du même type, il se peut que vos conclusions changent complètement.
Il y a certes un écart entre un CD3 et un CDS, l'oreille entend tout, on entend déjà lorsqu'on tourne un simple fil...mais qu'en est-il alors de l'écart galactique entre une enceinte cohérente et une qui ne l'est pas ?
Avatar du membre
naimophile35
Membre senior
Messages : 1114
Enregistré le : 25 févr. 2010, 22:46
Localisation : Erquy - Bretagne

Re: Scène sonore profonde VS projetée : votre avis

Message par naimophile35 »

@ Nico
T'as pas une liste de quelques titres à écouter pour que je puisse te dire ce que j'en pense niveau restitution spatiale ? On pourrait ainsi comparer nos retours…
Vu qu'on a un peu de temps ces temps-ci...
CD5 - Snaps / Nac 72 + Phono 323 S - Hicap2 / Nap 250 / Allae
Bluesound Vault 2 / Qnap HS 251+ / Ndac - XPS / Vertere D-Fi Coax
Dual Cisco Catalyst WS C2960

LP 12 / Ekos 2 / Klyde / Lingo 1 / Trampolin 2 / Cirkus

Spare : Linn Katan, Heybrook HB2
Cables HP Naca5 / Cables DIY + prises Furutech / Naim InterConnect / Barette Naim / Nordost Purple Flare /
shawnforever
Membre senior
Messages : 1289
Enregistré le : 29 janv. 2009, 01:46
Localisation : Paris

Re: Scène sonore profonde VS projetée : votre avis

Message par shawnforever »

Sujet très intéressant car j'ai moi meme le meme soucis. La scène se déploie derriere les enceintes. D'ailleurs je n'ai jamaie réussi à la déployer au delà de ces dernières. C'est toujours resté entre elles; voire au delà mais derrière.

Une piste gratuite: http://haute.fidelite.com.online.fr/je- ... intes.html
On dirait que ca correspond au cas enceintes trop proches l'une de l'autre.

J'ai gagné un peu en projection avec un modulation whynot opus 18.
HiFI: NAC 252-supercap2 DR/Nap 300/ CDS3-XPS2/ module why not opus / B&W 802N/ cables HP MPC Abyss evo/ barrette QB8 + Frey2 + red dawns
HC: Lexicon MC12B V.EQ/ Nap V175/ Velodyne DD15
Avatar du membre
naim21
Membre senior
Messages : 1324
Enregistré le : 14 janv. 2006, 11:02

Re: Scène sonore profonde VS projetée : votre avis

Message par naim21 »

eddy a écrit :
24 mars 2020, 09:53

PS: D'après moi, c'est tout à fait normal qu'une rotation de la phase ( en changeant d'impédance de câble où que cela soit ) apporte ce genre d'impression : lorsque la cohérence, rien que des harmoniques, s'améliore, certaines fondamentales restent "derrière" et ces sons ne s'échappent plus ! C'est d'ailleurs exactement le potentiel du changement de câble. Mais lorsqu'on baisse dans les fréquences et qu'il y a un souci ( une percussion molle, un grave qui s'étale car il n'a pas ses harmoniques qui le modulent ) un câble ne peut pas remettre ces fréquences plus basses en place car les temps sont beaucoup trop énormes au regard de la rotation possible avec l'impédance d'un câble. Si vous faites l'essai avec d'autres enceintes, même une autre paire du même type, il se peut que vos conclusions changent complètement.
Bien que n'ayant pas pu écouter, et pour cause, le résultat des derniers travaux d'Eddy, je plussoie quant à ce PS concernant la rotation de phase.
L'appareil (EDISON) auquel je faisais référence agit en ce sens. En "jouant" sur la phase, il permet de modifier l'image sonore d'une source stéréophonique.
Le résultat perçu pour l'auditeur dépend néanmoins intrinsèquement des transducteurs utilisés, notamment de leur propre cohérence temporelle à la base.
Nos chaines nous trompent!
Et alors?
Fermons les yeux...
Et écoutons.
Répondre